Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Chat
 
Poppy, proclamée le "plus vieux chat du monde" par le livre Guinness des records, est décédée à 24 ans, quelques semaines après avoir raflé son titre, ont rapporté les médias britanniques.
La chatte, dont l'âge équivalait à 113 ans pour un humain, est morte vendredi d'une infection à Bournemouth, dans le sud de l'Angleterre, selon le Daily Mail et la BBC.
"Nous savions que ça devait arriver mais nous sommes quand même complètement effondrés", a déclaré sa propriétaire, Jacqui West. 
Poppy, née en février 1990, avait été officiellement reconnue le "plus vieux chat vivant au monde" en mai dernier par le livre Guinness des records.
Selon le Guinness, le record de longévité pour un chat est détenu par Creme Puff, qui a vécu 38 ans et trois jours, à Austin, aux Etats-Unis.

Insolite
Identification
 
Le mystérieux donateur américain qui a lancé une chasse au trésor dans San Francisco par le biais du compte Twitter @HiddenCash est sorti du bois récemment assurant que son initiative était totalement désintéressée.
"Il y a quelques semaines, j'étais avec des amis et on parlait de notre désir de donner de l'argent et de le faire en s'amusant", a raconté Jason Buzi lors d'un entretien face à la caméra sur CNN.
"Nous avons envisagé plusieurs pistes", a continué cet Américain qui a fait fortune dans l'immobilier. "Et puis nous nous sommes dit: pourquoi ne pas laisser de l'argent par-ci par-là, monter un site sur Internet et donner des indices aux gens pour qu'ils le retrouvent?".
C'est finalement sur Twitter sous le compte @HiddenCash, qui signifie "argent caché", que M. Buzi et ses amis ont démarré cette chasse au trésor incongrue, le mois dernier.
Les indices dissipés au fil des tweets menaient à des billets de banque dissimulés à travers San Francisco, du Palais des Beaux-Arts au Golden Gate Bridge. 
"Nouvelle livraison à SF: trouvez M. Franklin dans la rue la plus tortueuse (vers la fin)" disait l'un des tweets qu'un habitant a su décrypter pour trouver un billet de 100 dollars à l'effigie de Benjamin Franklin dans la Lombard street, la fameuse rue sinueuse de San Francisco
L'initiative a fait des émules à Los Angeles, mais pas seulement, s'est félicité M. Buzi qui a parlé de plusieurs centaines de "copieurs" à travers le pays. 
La surprise supplémentaire pour M. Buzi a été de réaliser que les gens s'amusaient vraiment à sortir de chez eux et à parcourir leur ville pour dénicher les sommes d'argent cachées.
"Beaucoup de personnes n'arrivent pas à croire que c'est désintéressé. Ils pensent que cela fait partie d'une stratégie marketing ou qu'ils vont se faire avoir, mais ce n'est pas le cas!", a-t-il assuré. 
"Nous le faisons vraiment pour rendre un peu de ce qu'on a reçu tout en s'amusant".


Mardi 17 Juin 2014

Lu 98 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs