Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Gangs
 
Moins violentes et plus discrètes, les femmes des gangs londoniens sont naturellement de meilleures criminelles que les hommes, affirme une étude de criminologues britanniques publiée vendredi qui souligne leur rôle essentiel.
Réalisée auprès de jeunes femmes membres de quatre gangs du sud de Londres, l’enquête de l’Université du Middlesex démontre leur rôle clé dans le blanchiment d’argent et le recueil d’informations, des aptitudes qui leur permettent de grimper dans la hiérarchie des gangs.
Les chercheurs londoniens mettent également en avant l’importance au plan logistique des femmes, citant l’exemple des landaus servant à convoyer des armes en toute discrétion.
“Les hommes passent davantage de temps à traîner et à fumer du cannabis, et ils n’acquièrent leur autorité qu’à travers la violence”, explique Simon Harding, un des auteurs de l’étude menée durant quatre ans.
“Les femmes recueillent et échangent les informations au quotidien. Cette tâche est vitale pour combattre les gangs rivaux et garder une longueur d’avance sur la police”, estime le criminologue.
Les chercheurs soulignent cependant qu’au sein des gangs, les femmes qui ne possèdent pas ces “talents” sont plus susceptibles d’être victimisées par les hommes, évoquant notamment des cas de viols collectifs.
D’après les dernières estimations de la police de Londres, il y aurait environ 250 gangs actifs dans la capitale, regroupant 4.800 individus.

Insolite
Chocolat
 
Une boîte de chocolat envoyée par une supportrice à un joueur du PAOK, à la veille de la finale de la Coupe de Grèce face au Panathinaïkos, a semé la panique dans l’hôtel de l’équipe de Salonique.
L’international Giorgos Tzavellas était à juste titre inquiet. La semaine dernière, son café situé dans la banlieue d’Athènes avait été la cible d’une bombe incendiaire peu après l’élimination, par son équipe de Salonique justement, de l’Olympiakos en demi-finale de la Coupe dont le début avait été retardé en raison des incidents.
Le défenseur de 26 ans a appelé la police dès la réception d’un cadeau “d’une supportrice du PAOK”, déposé dans sa chambre d’hôtel par un chauffeur de taxi.
D’importantes mesures de sécurité ont été prises pour la finale de la Coupe, samedi à Athènes, avec plus de 4.000 policiers mobilisés et l’interdiction de tout rassemblement dans le centre de la capitale. Des barrières en barbelés ont aussi été installées tout autour du terrain afin d’éviter son invasion par des supporteurs, comme ce fut le cas en 2010 lors de la finale entre le “Pana” et l’Aris Salonique.
Près de 22.000 supporteurs du PAOK doivent faire le déplacement depuis Salonique et leurs cars seront encadrés par des voitures de police.
 

Samedi 3 Mai 2014

Lu 173 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs