Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Condamnation
 
La société royale de protection des animaux (RSPCA) a remporté une première victoire dans sa croisade contre ceux qui s’amusent à ingurgiter des poissons rouges vivants, avec la condamnation d’un jeune Britannique trahi par la vidéo de son exploit sur Facebook.
Gavin Hope, un commercial de 22 ans a été condamné à 330 livres d’amende plus frais de justice portant la facture à près de 1.000 euros.
Il s’était fait filmer lors du réveillon de nouvel an en train d’avaler une pinte de bière épicée de Tabasco, de tequila, d’un oeuf frais et de nourriture pour poissons, avant d’engloutir dans la foulée l’animal encore frétillant.
La RSPCA a engagé en début d’année une campagne contre cette pratique dérivée du “Neknominate”, qui consiste à lancer des défis sur le net, invitant des internautes à imiter leur geste.  Le juge du tribunal de Gateshead (nord-est de l’Angleterre) qui a condamné le jeune homme aux termes d’une législation sur la cruauté envers les animaux, a dénoncé son comportement “stupide”.
L’inspecteur en chef de la RSPCA, Michelle Charlton, a, quant à elle, cité le rapport d’un vétérinaire établissant que “l’estomac constitue un endroit totalement inapproprié pour un poisson rouge, condamné à une mort lente en raison de l’effet conjugué d’un manque d’oxygène, d’un taux d’acidité (pH) élevé et de l’alcool absorbé”.
Elle a salué le jugement en réitérant l’exigence de mettre un terme à une pratique “cruelle” qui crée le buzz sur Internet, et a invité le public à dénoncer ceux qui s’y adonneraient.

Insolite
Lettre
 
Une résidente de Calgary a eu l’heureuse surprise de recevoir dans sa boîte postale une lettre de sa petite soeur, postée à 200 km de chez elle il y a 45 ans, avec les excuses de Poste Canada. La missive avec un timbre de 6 cents, tarif en vigueur en 1969, était oblitérée avec le cachet de Lethbridge en Alberta et adressée à “M. et Mme R.D Tingle” avec pour seule destination une rue de Calgary avec un mauvais numéro et sans mention de cette ville de la province de l’ouest canadien, a raconté mardi cette résidente à la radio publique CBC. Mme Tingle a reçu la lettre sous plastique et accompagnée d’un mot d’excuses du service des postes du Canada, non pas pour le retard mais pour les dégradations apparentes sur l’enveloppe.
“Chère cliente, nous regrettons sincèrement que votre lettre soit endommagée. Elle a été trouvée dans cet état dans le circuit postal”, a écrit Poste Canada à Mme Tingle.
Cette dame, qui avait fait suivre son courrier après son déménagement, a donc enfin reçu les remerciements adressés, sous forme de poème, par sa petite soeur de 9 ans et qui était venue à l’époque passer quelques jours chez elle.


Vendredi 2 Mai 2014

Lu 150 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs