Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Hello Kitty
 
La fièvre Hello Kitty, ce chaton blanc japonais objet d’une véritable passion en Asie, s’est à nouveau emparée de Singapour: le site internet créé pour la commande de figurines inédites a été paralysé peu après son ouverture et les Singapouriens sont furieux.
Les fans peuvent commander sur l’internet, via un site dédié, la série complète de six nouvelles figurines Hello Kitty, dans le cadre d’une campagne promotionnelle de la chaîne de restauration rapide américaine McDonald’s.
Quelque 80 minutes après l’ouverture du site mercredi, il s’est arrêté de fonctionner, submergé par les demandes.
Les serveurs ont été réparés et le site marchait normalement jeudi matin mais les Singapouriens exprimaient leur colère et leurs frustrations sur la toile.
«Vous vendez des jouets Sanrio (nom de la société qui commercialise ces figurines) ou juste de la déception?» demande Jasmine See sur la page Facebook de McDonald’s Singapour. Les jouets seront mis en vente à partir de lundi, dans les restaurants de la chaîne. 
La série des six statuettes coûte 80 dollars de Singapour (46 euros) et est livrée avec un certificat d’anniversaire, Hello Kitty fêtant cette année ses 40 ans.
Certains acheteurs remettaient en vente aussi sec la collection, qui partait jeudi à 180 dollars de Singapour sur eBay.
En juin dernier, la vente de figurines Hello Kitty, dans des McDonald’s de Singapour, avait provoqué des queues de centaines de personnes, des échauffourées entre clients et l’intervention de la police pour calmer les esprits.
Hello Kitty fait l’objet d’une passion sans précédent en Asie et sa popularité s’est étendue au reste du monde.

Insolite
AgencyGlass
 
Un chercheur japonais de la prestigieuse université scientifique de Tsukuba vient de mettre au point des lunettes à écrans ou «AgencyGlass», une invention ingénieuse qui cherche à trahir les émotions qui jaillissent du regard. 
Le prototype de paire de lunettes est équipé de deux écrans organiques (OLED) tournés vers l’interlocuteur en guise de verres.
L’inventeur de «AgencyGlass», M. Osawa, juge tout à fait pertinente cette idée de faire mentir ses yeux, par exemple pour les personnes qui doivent garder leur calme même si elles sont confrontées à des individus retors, tels que les enseignants face à des élèves turbulents où les hôtesses de l’air vis-à-vis de passagers exaspérants.
Ces lunettes traduisent ainsi la dichotomie entre ce qu’on doit laisser transparaître et ce que l’on pense réellement. Elles sont aussi symptomatique du stress que cause l’obligation qu’ont en permanence les Japonais de ne jamais se laisser dominer par la mauvaise humeur ou toute autre émotion vive dans leurs relations sociales.


Jeudi 1 Mai 2014

Lu 154 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs