Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Tatouage 
 
Un adolescent norvégien qui avait défrayé la chronique en se faisant tatouer un ticket de caisse McDo sur le bras, vient de récidiver en... se faisant tatouer la facture du salon de tatouage.
Mis au défi par des camarades, Stian Ytterdahl, 18 ans, s'était fait tatouer la copie conforme d'une addition de 143 couronnes (17 euros) - dégustation sur place - sur l'avant-bras droit la semaine dernière, une initiative farfelue qui avait recueilli un certain écho médiatique.
Il a remis le couvert en se faisant tatouer cette fois sur l'avant-bras gauche la facture de 2.000 couronnes du salon de tatouage.
"Si je le regretterai un jour ? Non. Ce sont des souvenirs", a-t-il dit, filmé par les caméras de VGTV, le site Internet vidéo du tabloïd VG.
Le salon a donc reproduit à l'identique la première facture donnée au jeune homme, y compris la faute d'orthographe dans le nom de la localité (Lillestoem au lieu de Lillestroem).
"On a essayé de lui déconseiller de le faire", a déclaré le tatoueur Joergen Andresen à VGTV. "Mais on ne peut pas être des gardiens de la morale. C'est un adulte", a-t-il ajouté.
 
 

Insolite
Rue Mandela
 
Rob Ford, le maire controversé de Toronto, a voté mercredi contre le baptême d'une rue Nelson Mandela dans la ville, avant de demander une nouvelle consultation au conseil municipal en disant avoir voté par erreur.
Une motion proposant de donner le nom de l'ancien président sud-africain, décédé en décembre, à une rue, a été soumise au vote des conseillers municipaux et si 40 ont voté pour, un seul vote contre a été enregistré, celui de Rob Ford, a rapporté le quotidien Toronto Star.
Rob Ford qui a défrayé la chronique pour ses abus d'alcool et sa consommation de drogue, a été démis l'automne de tous ses pouvoirs par ses collègues du conseil municipal pour ses dérives portant atteinte à l'image de la plus grande ville du Canada.
Toujours maire en titre, Rob Ford vote quasi systématiquement contre les propositions au conseil municipal en estimant qu'elles sont coûteuses pour les contribuables.
Le maire a demandé à ses collègues de procéder à un nouveau tour de scrutin, car il avait par erreur "voté de la mauvaise façon" pour le baptême de la rue Nelson Mandela, selon le journal.
Certains conseillers se sont amusés de cette bévue et de l'erreur de Rob Ford, qui a actionné un bouton vert plutôt qu'un bouton rouge. "Certains d'entre nous craignent que son bouton soit coincé et qu'il soit trop timide pour demander qu'il soit réparé", a lancé goguenard Gord Perks sur Twitter.

Jeudi 10 Avril 2014

Lu 121 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs