Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Passeport 
 
Un amateur américain du chanteur soul Marvin Gaye a fait l'affaire de sa vie lors d'un vide-grenier: en manipulant le disque vinyl qu'il venait d'acheter, un passeport s'est échappé de la pochette... celui de Marvin Gaye. Sur la photo du passeport, délivré en octobre 1964, le chanteur alors âgé de 25 ans apparaît souriant. Il mesure 1,80 m, a les cheveux et les yeux bruns, comme l'indiquent son signalement anthropométrique.
A l'époque, la vague soul déferlait sur l'Amérique, qui s'entichait des stars de la Motown, l'usine à chanteurs de Detroit. 
Le passeport est réapparu cette semaine dans un épisode d'"Antiques Roadshow", un programme télévisé très populaire aux Etats-Unis où des experts estiment les bibelots que leur soumettent des particuliers.
L'heureux propriétaire du document a raconté comment le passeport est tombé d'un vieux vinyl qu'il avait acheté dans un vide-grenier.
"Quand je suis rentré chez moi, je regardais (les disques) et le passeport est tombé de l'un d'eux", a dit le mélomane qui, à défaut de donner son nom, a expliqué qu'il était un ancien employé du musée de la Motown, à Detroit.
Laura Woolley, une experte en articles pop, a expliqué au fan qu'il ferait bien de contracter une assurance à hauteur de 20.000 dollars pour le passeport.
 
 

Insolite
Gadget 
 
C'est un gadget parfaitement inoffensif qui détecte les mouvements pour jouer sur la console Xbox. Mais c'est aussi une arme utilisée par la Corée du Sud pour surveiller sa frontière avec le Nord, la dernière de la Guerre froide.
Le logiciel Kinect de Microsoft, conçu à partir de technologies développées par la firme israélienne PrimeSense, a été détourné par un programmateur avisé pour renforcer l'étanchéité de la zone démilitarisée (DMZ).
Cette bande de 248 kilomètres sépare en deux la péninsule coréenne depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953).
Matérialisée par une zone tampon de 4 km de large entre les deux pays, qui n'ont toujours pas signé de traité de paix, la dernière frontière de la Guerre froide est, malgré son nom, l'une des plus sécurisées au monde.Truffée de mines, elle a pourtant permis la prolifération de la faune et de la flore et des espèces endémiques rares y vivent entre les épais murs de barbelés réputés infranchissables malgré le passage stupéfiant d'un réfugié nord-coréen en 2012.
Le logiciel mis au point par Ko Jae-Kwan, patron de la société Saewan Co., a été acheté par l'armée justement parce qu'il permet de faire la différence entre les déplacements humains et animaux.
"Les capteurs qui étaient en service sur la frontière étaient très efficaces mais ne permettaient pas de distinguer entre l'homme et l'animal", a-t-il expliqué jeudi à l'AFP.
 

Vendredi 14 Février 2014

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs