Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Coiffeur
 
Un village français de 850 habitants a hérité de 2,5 millions d'euros de titres et de biens légués par un ancien coiffeur enrichi à la Bourse, qui vivait très modestement à Paris, a-t-on appris mardi auprès du maire.
"C'était un ancien coiffeur, passionné de bourse, qui vivait très modestement à Paris dans un 20 m2 au 5ème étage sans ascenseur", raconte Danièle Mary, maire de Saint-Germain-de-la-Coudre, en Normandie (nord-ouest). 
Raymond Bru laisse à la commune 2,15 millions d'euros issus de la vente de ses titres et de son assurance vie, soit trois fois le budget de fonctionnement annuel de la commune. Il lègue aussi deux maisons dans la région et son petit appartement à Paris, où son corps a été découvert en 2012, quelques jours après son décès à 93 ans, selon la même source. Le patrimoine immobilier est évalué entre 350.000 et 400.000 euros.
"Il n'a jamais voulu profiter de cet argent. Il a tout légué à la commune qui l'a vu naître et grandir", poursuit l'élue.
L'homme était "très connu" dans le village, où il venait environ tous les deux mois pour rendre visite à son frère Claude, décédé avant lui. Les deux frères étaient célibataires et sans enfants.
Le bienfaiteur n'a eu qu'une seule demande : que ses biens immobiliers normands restent durant 100 ans dans le patrimoine de la commune. Et "si la commune le juge opportun" qu'il y ait une place ou une rue du village "Raymond et Claude Bru".
 
 
 

Insolite
Rescapé
 
Un Taïwanais de 42 ans a été récupéré vivant après avoir passé une soixantaine d'heures en mer, à la dérive, accroché à un couvercle de cercueil en bois, alors qu'il ne savait même pas nager, a rapporté la presse de l'île. Tseng Lien-fa se trouvait sur une plage de la côte est, dans le comté de Hualien, pour attraper des anguilles, lorsqu'il a été emporté par une énorme vague.
"J'ai réussi à rester debout lorsqu'une première vague m'a frappé à la poitrine mais la seconde, encore plus grosse, m'a emporté", a raconté l'homme au United Daily News.
Selon la presse, Tseng a réussi à s'aggripper à un couvercle de cercueil en bois qui flottait à proximité et est resté ainsi jusqu'à ce que les flots le repoussent sur la rive, à 75 km au sud de là où il avait été emporté.
 Des gardes-côtes, prévenus de sa disparition, l'ont découvert dimanche en milieu de journée, échoué sur une plage du comté de Taitung (sud-est).
Il souffrait de déshydratation et de maux divers provoqués par son long séjour dans l'eau de mer, selon les médecins qui l'ont examiné.
"Etant donné qu'il n'avait ni mangé ni bu pendant ses 60 heures de dérive en pleine mer, lors desquelles il est resté conscient, on peut vraiment dire que (sa survie) tient du miracle", a déclaré Chen Tien-su, médecin à l'hôpital de Hualien.

Samedi 11 Janvier 2014

Lu 181 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs