Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Opéra de Sydney
 
L'Opéra de Sydney, dont le bâtiment est l'emblème le plus reconnaissable de la principale ville australienne, a mis en vente "virtuelle" lundi les tuiles d'une partie de son toit, afin de lever des fonds.
L'opéra, dont l'architecture évoque un voilier ou un coquillage, propose 125.000 tuiles situées sur la "voile" la plus haute de son toit, une initiative qui pourrait rapporter 15 millions de dollars australiens (10 millions d'euros).
Parmi les premiers acquéreurs figure l'acteur australien Hugh Jackman. "L'opéra (de Sydney) est un chef d'oeuvre du Patrimoine mondial (de l'UNESCO) qui appartient à chacun d'entre nous", a déclaré l'acteur, qui a joué dans X-Men ou encore Les Misérables.
Dans le cadre de cette campagne baptisée "Own our house" (Possédez notre maison), les tuiles s'achètent sur Internet, pour un prix compris entre 100 et 400 AUD. Les fonds recueillis seront consacrés à la rénovation du bâtiment et à l'organisation d'événements gratuits pour le public.
Les acheteurs peuvent personnaliser, sur Internet, la tuile achetée, avec des photos ou un message.

Insolite
 
Coincée aux toilettes
 
Ilyanna De La Keur se souviendra longtemps de ce passage au petit coin. Près d'un mois après la curieuse mésaventure de Pierre Michel, un New-Yorkais qui avait vu ses cabinets lui exploser à la figure au moment de tirer la chasse, cette quadragénaire originaire de l'Etat de Georgie s'est retrouvée coincée sur les WC d'une boutique de décoration, à la veille de Thanksgiving. La faute à un plaisantin qui avait collé la lunette des toilettes à la colle extra forte.
Plusieurs semaines après les faits, c'est le Daily Mail qui relate aujourd'hui cette histoire. D'après le quotidien britannique, Ilyanna faisait du shopping avec sa soeur et son beau-frère dans un Home Depot du comté de Banks (Georgie) quand elle a été prise d'une envie pressante. Sans hésiter une seconde, elle s'est rendue dans les toilettes de l'établissement pour satisfaire ses besoins. Mais au moment de se relever, elle a compris que ses fesses étaient collées à la lunette.
Il s'est alors écoulé près d'une heure avant que quelqu'un ne rentre dans les toilettes et puisse donner l'alerte. Et même à l'arrivée des secours, Ilyanna était loin d'être tirée d'affaire. Son supplice ne faisait en fait que commencer.
Car au lieu de dessouder le siège de son socle, les secouristes ont décidé de libérer la pauvre femme de sa prison de faïence séance tenante. 


Libé
Vendredi 20 Décembre 2013

Lu 189 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs