Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Souris

Des souriceaux en parachute dans le ciel du Pacifique. Déclarant la guerre à une invasion de serpents bruns arboricoles, les autorités de Guam ont décidé de "bombarder" cette île du Pacifique à l'aide de souriceaux, injectés d'un banal analgésique qui a pour effet d'empoisonner les reptiles. Deux mille animaux mort-nés ont ainsi été largués sur l'île américaine, avec des parachutes en carton et papier de soie, dimanche 1er décembre, indique le site de la chaîne américaine NBC News.
Il s'agit de la quatrième - et plus massive - offensive menée depuis le début de l'année. La variété de serpent ciblée, qui aurait été introduite par inadvertance dans l'île vers la fin de la Seconde Guerre mondiale par des bâtiments de l'US Navy, est devenue une véritable plaie, tenue pour responsable de la disparition des populations d'oiseaux endogènes de Guam. Il est également reproché aux reptiles de causer des coupures d'électricité.
Les autorités chargées de la protection de la faune redoutent depuis des années que ces reptiles, qui n'ont pas de prédateurs naturels à Guam et dont le nombre atteindrait deux millions, n'atteignent un jour d'autres îles du Pacifique, dont Hawaï, située à 6 400 km plus à l'est.

Insolite
Mise en vente

Se baigner dans les francs suisses? Bientôt une réalité pour le futur acquéreur d'une salle de coffres suisse contenant 8 millions de pièces de monnaie ayant été utilisées afin de lancer un référendum populaire sur un revenu minimum pour tous.
Ce bien extraordinaire est visible sur le site de vente en ligne de produits de luxe JamesEdition. Plusieurs personnes ont déjà fait part de leur intérêt depuis le 26 novembre, date de la mise en vente, a indiqué à l'AFP un des organisateurs de la campagne pour le référendum, Che Wagner.
Construite en 1912, cette salle des coffres en acier et laiton mesure 9,38 m x 4,87 m et contient 1.619 dépôts (clés comprises). Les pièces de monnaie pèsent elles au total 15 tonnes.
La salle est transportable et se trouve actuellement dans les locaux d'une ancienne banque à Bâle (nord), Volksbank, où siègent désormais les organisateurs du référendum sur le revenu minimum pour tous.
Quelques mois plus tôt, ces pièces jaunes que les Suisses n'apprécient guère avaient fait une apparition très médiatique lorsque les initiateurs du référendum avaient décidé de les déverser devant le Parlement à Berne, en déposant les signatures requises pour organiser le référendum.
A raison d'une pièce de 5 centimes pour chacun des huit millions d'habitants, le camion affrété par les organisateurs avait déchargé la petite monnaie sur la place pour une valeur de 400.000 francs suisses soit 325.000 euros.

Libé
Jeudi 12 Décembre 2013

Lu 159 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs