Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Billet

Issus de familles riches du Zhejiang, province située au sud de Shanghai, les fiancés se fréquentent depuis trois mois seulement et pourtant ils vont se marier. Comme le veut la tradition, l'homme doit faire un cadeau à sa bien-aimée. Il choisit alors la simplicité en faisant parvenir 8.888.888 millions de yuans (1,08 million d'euros) en coupure de 100. Pourquoi ce montant ? En Chine, le chiffre « 8 » est jugé de bon augure et symbolise la fortune.
Il a fallu pas moins de 18 personnes pour transporter les 102 kg d'argent liquide jusqu'au domicile de la jeune femme, rapporte le journal Shanghai Daily. C'est à bord de voitures de luxe dont une Maserati que les proches de la fiancée ont livré la somme.
Evidemment, cette histoire fait un tollé sur la Toile. "Il ne s'agit plus d'épouser une femme, mais carrément d'en acheter une ! Si ces deux-là s'aiment véritablement, il n'y aurait pas besoin d'une telle extravagance", s'est notamment indigné un utilisateur du réseau social Weibo, équivalent chinois de Twitter.
Les moeurs des Chinois fortunés, accusés d'être déconnectés de la réalité et de bénéficier de nombreux passe-droits, sont régulièrement pointées du doigt par les internautes.

Insolite
Tour Eiffel

Un tronçon d'escalier de la Tour Eiffel d'une hauteur de 3,50 mètres a été adjugé 220.000 euros, frais compris, à un collectionneur portugais, lundi à Paris, a annoncé la maison de ventes Artcurial.
Estimé entre 20.000 et 30.000 euros (hors frais), ce tronçon d'un poids de 750 kilos et comprenant 19 marches composait l'escalier hélicoïdal reliant les deuxième et troisième étages du monument édifié par Gustave Eiffel (1832-1923) pour l'exposition de 1889.
Dans une salle comble, la vente a été menée par le commissaire priseur François Tajan. Huit enchérisseurs - quatre au téléphone et quatre acheteurs en salle - étaient en lice. Un collectionneur portugais l'a finalement-emporté contre des enchérisseurs européens, américains et sud-américains, a précisé Artcurial à l'AFP.
En 1983, de nouvelles normes de sécurité avaient contraint au démontage de l'escalier, découpé alors en 24 tronçons.
L’un d'eux est conservé au premier étage de la Tour, trois autres ont été offerts à des musées français : le musée d'Orsay, le musée de La Villette et le musée de l’Histoire du fer, à Nancy.
Les vingt éléments restants ont été dispersés aux enchères lors d'une vente organisée en 1983. Le tronçon à nouveau mis aux enchères, lundi, provient d'une collection suisse.
En 2009, à Paris, un tronçon de 2,70 m avait pulvérisé toutes les estimations lors d'enchères très disputées : un acheteur privé américain l'avait emporté pour 550.000 euros.

Libé
Jeudi 5 Décembre 2013

Lu 191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs