Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Harry Potter

L'apprenti sorcier et très britannique Harry Potter est depuis mardi sur des timbres américains, ce qui n'est pas du goût de ceux qui préfèrent les héros nationaux.
La Poste américaine (USPS) a émis mardi une série limitée de 20 timbres à l'effigie du héros et autres personnages de la saga signée par l'Ecossaise J.K. Rowling, présentée dans le parc d'attractions Universal d'Orlando (Floride) consacré au monde d'Harry Potter.
"Les timbres du formidable Harry Potter vont inspirer les fans de tous âges", assure le président de l'USPS Mickey Barnett dans un communiqué.
Mais pour John Hotchner, ancien président de la Société philatélique américaine, cité mardi par le Washington Post, "Harry Potter n'est pas Américain. C'est (une oeuvre) étrangère et le prétexte est évidemment commercial", dit-il.
"Les timbres sont des oeuvres d'art et de petits morceaux d'histoire", ajoute le blogueur philatélique Don Schilling au Post, "ils ne devraient pas se réduire à la dernière mode qui peut se vendre", poursuit-il.
L'USPS connaît actuellement d'énormes difficultés financières, dont les pertes ont été de 5 milliards de dollars au cours de l'année budgétaire écoulée fin septembre.
Les autres timbres émis cette année proposent les portraits des musiciens Johnny Cash ou Ray Charles, de l'icône des droits civiques Rosa Parks ou d'une Vierge à l'Enfant.

Insolite
Condamnation

Laïa Martin jouait gros face au tribunal de Gérone, en Catalogne espagnole. Suite à la plainte de sa voisine Sonia Bosom, elle pouvait écoper de sept ans de prison pour "nuisance sonore" et un an et demi pour les "troubles psychiques" infligés à sa voisine. Selon la plaignante, Laïa Martin aurait joué jusqu'à huit heures par jour, cinq jours sur sept pendant quatre ans. "Quatre ans de souffrance", a résumé son avocat face à la cour. El Comercio rapporte que le volume sonore aurait atteint les 36,8 décibels dans la maison de la plaignante, alors que la limite légale est de 30 décibels.
Une pratique "incessante" du piano qui aurait pourri la vie de Sonia Bosom. Troubles du sommeil, anxiété extrême, attaques de panique... Elle a avoué au quotidien El Pais avoir été obligée de déménager à cause de cette affaire. Elle a également ajouté qu'elle avait maintenant le piano en horreur. En faisant des travaux d'isolation ou en rehaussant son piano pour l'isoler du sol, l'accusée prétend elle avoir fait le nécessaire pour faire le moins de bruit possible.
 Soutenue par sa famille présente au procès, Laïa Martin a ajouté que ses répétitions n'étaient pas aussi régulières que ce que prétendait sa voisine. Aujourd'hui pianiste professionnelle, l'ancienne étudiante en musicologie a finalement écopé de 20 mois de prison. La justice aura retenu le délit de nuisance sonore avec risque grave pour la santé.
A noter que selon la législation espagnole, la peine étant inférieure à 2 ans et Laïa ne possédant pas de casier judiciaire, elle n'aura finalement pas à aller derrière les barreaux. Elle aura par contre à s'acquitter d'une amende conséquente et est interdite de toucher un piano dans les 6 prochains mois.

Libé
Mercredi 27 Novembre 2013

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs