Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Cambrioleur

Son imprudente tentative de refaire sa vie en France lui aura coûté cher : un cambrioleur britannique a été condamné à de la prison, après avoir été secouru pendant qu’il tentait de traverser la Manche en kayak. Paul Redford, un sans domicile fixe âgé de 46 ans qui avait commis des cambriolages en 2011, s’est introduit en août par effraction dans un bungalow à Camber, ville côtière du sud-est de l’Angleterre. Selon le récit fait par le Parquet au cours d’une audience lundi devant la Teesside Crown Court (nord-est), il a mangé et dormi dans la maison de vacances, avant de voler un kayak trouvé sur place. A bord de la frêle embarcation, équipé d’un gilet de sauvetage pour enfant, il a alors entrepris de traverser la Manche. Mais un témoin de la scène a averti la police, et les services de sauvetage en mer sont intervenus pour secourir le fugitif, qui se trouvait à 1,8 km des côtes anglaises. «Il a dit à l’équipe (de sauvetage) qu’il était recherché par la police depuis un certain nombre d’années et qu’il se dirigeait vers la France», a expliqué la représentante du Parquet, Rachel Masters. L’avocat du prévenu, James Fenny, a indiqué que son client, visé par 27 condamnations pour 83 délits, venait de quitter Londres, et tentait de se défaire de ses problèmes de drogue.
«Il était tout à fait docile quand nous l’avons ramené sur le rivage, a indiqué un porte-parole des secouristes. Nous lui avons donné une tasse de thé et une brioche, puis la police l’a emmené».
Le tribunal l’a condamné à deux ans et cinq mois de prison pour vols.

Insolite
Hamburgers

Une chaîne américaine de fast-food a promis lundi des hamburgers gratuits aux employés fédéraux qui seraient mis d’office en congé sans solde en cas de blocage partiel des services de l’Etat.
«S’ils ne peuvent pas aller travailler, qu’ils viennent donc manger un hamburger», a lancé à l’AFP Peter Tabibian, fondateur de la chaîne Z-Burger, promettant d’offrir des sandwiches à midi et en début de soirée dans les quatre restaurants qu’il possède à Washington et dans l’agglomération.
Son offre —qui lui coûtera cher, reconnaît-il, «si cette histoire dure 20 ans»— est ouverte aux employés fédéraux mis en congé sans solde sur présentation d’une pièce d’identité, comme aux employés municipaux de Washington, dont l’activité est supervisée par le Congrès. Selon des estimations, il y a quelque 320.000 employés fédéraux à Washington et dans ses banlieues. Si républicains et démocrates ne parviennent pas à s’accorder sur un projet de budget, les effectifs des administrations pourraient être réduits au minimum vital jusqu’à une date indéterminée à partir de mardi matin.
Plus de 800.000 employés jugés non essentiels pourraient être mis en congé sans solde, sans garantie de paie rétroactive.

Libé
Mardi 8 Octobre 2013

Lu 141 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs