Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Serpent

Un petit serpent d’une vingtaine de centimètres et non venimeux a cloué au sol un avion de Qantas en partance pour le Japon, retardant des centaines de passagers, a indiqué la compagnie aérienne australienne.
Le reptile a été trouvé à l’intérieur du Boeing 747-400, près d’une porte, alors que l’appareil s’apprêtait à décoller pour Tokyo dimanche soir, a précisé une porte-parole de Qantas à l’AFP.
“Le serpent a été amené en quarantaine pour que l’on détermine sa provenance”, a-t-elle ajouté. L’avion avait passé la journée du dimanche sur le tarmac, après son arrivée de Singapour. L’animal a été découvert par l’équipage, avant que les passagers n’embarquent.
La provenance et le type du serpent ne sont pas encore connus.
Les 370 passagers qui auraient dû s’envoler dimanche soir ont passé la nuit à Sydney, dans des chambres d’hôtel, et ont embarqué lundi matin à bord d’un autre avion.
En janvier dernier, un python de trois mètres de long avait joué les passagers clandestins sur l’aile d’un avion de Qantas, lors de la desserte entre Cains (nord-est) et Port Moresby, la capitale de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Le reptile avait été repéré par des passagers installés à l’arrière de l’avion, une fois le vol entamé. Le serpent n’avait pas survécu à ce voyage dans les airs.

Insolite
Pactole

Un groupe d’enfants qui jouaient, en Grèce, dans un immeuble abandonné de Ioannina (nord-ouest) a mis au jour un trésor inattendu: les 43.000 euros en petites coupures qu’une octogénaire avait dissimulés dans le bâtiment, espérant sauver ses économies de la crise, a-t-on appris de source policière.
L’argent était dissimulé dans un sac sur lequel les enfants, âgés d’une dizaine d’années, sont tombés par hasard en jouant dans l’immeuble abandonné, a indiqué la police, confirmant des informations de presse.
Selon l’agence de presse Ana (semi-officielle), des voisins ont alerté la police après avoir vu les écoliers jouer avec les billets et même en déchirer certains.
Les autorités sont à leur tour parties à la chasse au trésor et découvert que cette petite fortune appartenait à une retraitée de 83 ans, propriétaire de l’immeuble où elle a eu l’idée de dissimuler ses économies retirées de la banque il y a trois ans par crainte d’un effondrement du système financier du papier englué dans la crise.
L’octogénaire a affirmé ne plus se souvenir précisément du montant dissimulé dans le bâtiment, près duquel elle vit, l’estimant entre 50.000 et 70.000 euros.

Libé
Jeudi 26 Septembre 2013

Lu 129 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs