Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Dortoirs à ouvriers

Vingt-cinq luxueuses villas édifiées sur le toit d'un gigantesque centre commercial chinois abritent aujourd'hui des travailleurs migrants, après avoir été déclarées impropres à la vente par les autorités, a rapporté mardi un média officiel.
Ces résidences, réparties sur une surface équivalente à celle de trois terrains de football, ont été construites en 2009 sur le toit d'un centre commercial de plusieurs étages de Hengyang, dans la province du Hunan (centre), a indiqué le China Daily.
Ces villas aux styles architecturaux très éclectiques -- combinant toitures bleu ciel, murs jaune paille, larges vérandas et tourelles hexagonales -- sont entourées de cours plantées d'arbustes et séparées par de petites barrières blanches.
Mais ces improbables maisons perchées dans les airs ont été édifiées sans autorisation, et la municipalité a demandé à de multiples reprises au promoteur immobilier responsable du projet, Hengyang Wings Group, de les démolir, selon le China Daily.
Devant le refus obstiné de l'entreprise d'obtempérer, les autorités de Hengyang ont finalement renoncé à obtenir la destruction des villas mais ont émis des règlements interdisant au promoteur de les mettre en vente.
En conséquence, "les villas servent désormais de dortoirs pour nos employés. Certains des travailleurs migrants qui ont pris part à la construction des maisons comptent aujourd'hui parmi ceux qui y habitent", a expliqué Wang Jianxin, directeur général du groupe immobilier, cité par un journal local.
Les investissements immobiliers ont été l'un des piliers de la croissance économique chinoise des dernières années, mais ont également provoqué une flambée des prix du logement, que les autorités cherchent à contenir en restreignant les achats d'appartements et en encourageant la construction de logements sociaux.

Insolite

Tracteur fou

Un tracteur en flammes qui avait échappé à son conducteur a détruit mardi soir une maison et entraîné l'évacuation de trois cents campeurs dans le sud de l'Isère (France), a-t-on appris auprès des pompiers, confirmant une information du Dauphiné Libéré.
Le conducteur du tracteur, qui circulait dans le village de Venosc, à 70 km au sud de Grenoble, aurait perdu le contrôle de son véhicule en tentant d'évacuer de son engin des bottes de foin qui venaient de prendre feu pour une raison encore inconnue.
Le tracteur aurait alors dévalé la pente sur laquelle il se trouvait avant de venir s'encastrer dans la bâtisse, provoquant son embrasement et celui de deux dépendances situées alentour. Seule la maison a été totalement détruite.
Le feu s'est également propagé près d'un camping voisin où séjournaient environ 300 campeurs qui ont été immédiatement évacués par mesure de sécurité. Tous ont néanmoins pu regagner leurs couchages dans la soirée.
L'incident, qui a occasionné la fermeture de la seule route menant à un village voisin pendant près d'une heure trente, n'a pas fait de victime à l'exception d'un vacancier, blessé sans gravité.

Libé
Vendredi 16 Août 2013

Lu 99 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs