Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Erreur

Une erreur d’inscription sur les médailles a débouché sur un involontaire jeu de mot pour les Jeux mondiaux ou World Games, une compétition réunissant les disciplines non olympiques, dont la 9e édition se déroule à Cali, en Colombie.
Au lieu du mot “World”, qui signifie “monde” en anglais, a été gravé “Word”, c’est-à-dire “mot”, sur les 1.221 médailles attribuées aux athlètes. Les “Jeux mondiaux” deviennent ainsi les “Jeux de mot”.
Ce calembour totalement fortuit a été reconnu lundi par le comité organisateur de la compétition qui a présenté “ses excuses” aux sportifs récompensés, évoquant une “erreur indépendante de sa volonté”.
Le jeu de mot n’a en tout cas pas fait sourire les autorités sportives en Colombie, le premier pays latino-américain à accueillir les Jeux mondiaux auxquels participent cette année près de 4.000 athlètes issus de 120 pays.
Andres Botero, le directeur de Coldeportes, organisme public chargé des sports, en Colombie, a précisé, dans un entretien à la radio colombienne RCN, qu’il avait pourtant signalé au comité organisateur “trois mois à l’avance” cette faute d’orthographe.
Les Jeux mondiaux se déroulent tous les quatre ans depuis 1981, durant l’année qui suit les Jeux olympiques. La compétition a été ouverte pour une durée de 11 jours le 26 juillet à Cali, troisième ville colombienne, située dans le sud-ouest du pays.
Au total, une quarantaine de disciplines figurent au menu avec des sports classiques comme le rugby mais aussi un peu plus inattendus, tels que le parapente, le billard, le roller, le body-building ou encore le ski nautique.
Pour les disciplines dites de démonstration, aucune remise de médaille n’est prévue.

Insolite

Voleur

Un jeune qui avait perdu son téléphone en cambriolant une maison est venu le récupérer au commissariat, où les policiers n’ont eu qu’à l’interpeller, dans la nuit de lundi à mardi à Gagny (Seine-Saint-Denis-France).
Les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) locale étaient rapidement intervenus sur le lieu du cambriolage, dans un pavillon de Gagny dont l’alarme s’était déclenchée, mardi vers 01H00 du matin, a indiqué la préfecture à l’AFP.
Sur place, ils attrapent un homme en possession d’un brise-glace et de bijoux volés dans la maison, dont une vitre et des volets avaient été fracturés. Mais son complice leur échappe.
“Lorsqu’ils font leurs constatations, ils découvrent un téléphone portable sur un lit. Comme il n’appartient ni aux propriétaires, ni aux fonctionnaires de police présents, ils le placent sous scellés”, a expliqué une source policière.
Quelque temps plus tard, le téléphone se met à sonner et un policier décroche. Le cambrioleur présumé “ne semblait se douter de rien, il a dû croire qu’un particulier avait ramené son téléphone à la police”, a-t-elle ajouté.
Sur instruction du policier, il se présente donc benoîtement au commissariat de Gagny, où il est immédiatement arrêté et placé en garde à vue.
Les deux suspects, nés en 1996, étaient déjà connus des services de police.

Libé
Lundi 5 Août 2013

Lu 160 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs