Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
"Marijuana moms"

Aux Etats-Unis, certaines femmes ont misé sur les vertus du cannabis pour mieux assurer leurs rôles de mère de famille et d'épouse.
Les "marijuana moms" militent pour l'herbe. D'après elles, dans leur quotidien, les volutes de la plante sont bénéfiques : en fumant un pétard ou en coulant une grosse douille, elles deviennent de "meilleures mères" et de "meilleures épouses".
 Cheryl Shuman, 53 ans, une maman de deux enfants habitant Beverly Hills, comme le rapporte un blog de Sudinfo.be, détaille les qualités qu'elle trouve à consommer de l'herbe. Elle explique être désormais relaxée, ne plus avoir de douleur chronique et être inspirée pour la cuisine. Faut-il encore préciser que ses recettes sont d'ailleurs hautement cannabiques : salade aux feuilles de cannabis, le poulet grillé à l'huile de cannabis ou le milk-shake à la marijuana.
Autre maman "un brin destroy", January Thomas, 37 ans, s'adonne à sa passion pour la plante tout de même cinq fois par jour lorsqu'elle garde sa fille et lui raconte des histoires éducatives telles que "Les drôles médicaments de maman" ou bien encore "C'est juste une plante".

Insolite
Aérobic

Dans la prison de Lurigancho à Lima, au Pérou, 1200 prisonniers ont suivi un cours d'aérobic dans le but de figurer dans le livre des records. Lors de cette flashmob, les prisonniers se sont donnés à fond pour remporter le titre du plus grand cours jamais réalisé.
Concentrés et motivés, les prisonniers se sont surpassés durant ce cours d'aérobic qui a duré trois heures. En participant à ce cours, l'objectif du groupe était de se retrouver dans le Guinness des Records.   
Il faut savoir que la veille de cette impressionnante démonstration d'aérobic, cette prison était au centre d'une énorme évasion. Cinq prisonniers, figurant parmi les plus dangereux du pays, avaient réussi à s'enfuir de la prison en pleine journée et par la grande porte. Malgré l'écho qu'a connu cette évasion, le directeur de la prison Tomas Garay n'a pu se résoudre à annuler ce cours géant "parce que les participants se sont entraînés durant quatre mois", rapporte le site Metro News.
"Cette prison était considérée comme une des plus dangereuses du pays, la moitié de l'enfer se trouve ici, mais maintenant le comportement des prisonniers a changé avec la pratique quotidienne de l'aérobic" précise le directeur de la prison. "Il n'y a plus de crimes à l'intérieur de la prison, maintenant les détenus sont plus actifs, c'est une grande thérapie.

Libé
Samedi 29 Juin 2013

Lu 100 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs