Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Facture salée

Un jeune Japonais a dépensé 42.000 euros à boire du champagne dans des bars à hôtesses avec une carte de crédit “empruntée” à son père, qui n’aura toutefois pas à payer le gros de l’ardoise, a jugé un tribunal.
Accompagné d’un ami, le jeune homme de 16 ans avait fait la tournée des grands ducs à Kyoto, l’ancienne capitale impériale dans l’ouest du Japon. Avec la carte de papa, il s’était payé des whiskies et des champagnes dans diverses boîtes de nuit, dont une bouteille à 380.000 yens (2.900 euros), ont rapporté les médias nippons.
Le garçon, dont le nom n’a pas été révélé en raison de son jeune âge, s’était entre autres, invité dans des bars à hôtesses pour boire en compagnie de jolies femmes. Il ne semble pas avoir bénéficié de faveurs sexuelles, racontent encore les médias.
Quand il a reçu une facture salée de 5,5 millions de yens, soit près de 42.000 euros, papa a refusé de payer et l’affaire, qui remonte à 2010, avait été confiée à la justice.
Finalement, un tribunal de Kyoto a estimé dernièrement que le titulaire de la carte ne devra payer “que” 800.000 yens (6.000 euros).
Les juges ont en effet estimé que l’essentiel de la responsabilité incombait aux propriétaires des établissements fréquentés par l’adolescent, qui auraient dû se montrer plus prudents, ainsi qu’à l’entreprise émettrice de la carte de crédit.

Insolite
Libérer des cochons

Soupçonné d’avoir incendié un abattoir à Pontarlier (Doubs-France) pour libérer des cochons, un homme sensible à la cause animale a été interpellé et placé en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire.
Cet ouvrier de 25 ans, en état d’ébriété au moment des faits, est soupçonné d’avoir mis le feu au local administratif de l’abattoir après avoir volé une centaine d’euros, a indiqué à l’AFP le parquet de Besançon.
Les bureaux ont été entièrement détruits par les flammes et les fumées ont endommagé une partie de l’abattoir, rendant impropre à la consommation certaines carcasses déjà abattues et stockées sur place.
Le préjudice pourrait se révéler “considérable”, a précisé une source policière.
Le jeune homme aurait par ailleurs ordonné à un livreur de libérer les cochons qu’il transportait et l’aurait menacé avec un couteau, mais la victime a réussi à s’échapper pour donner l’alerte, a ajouté la même source.
D’après les déclarations de l’incendiaire présumé, il aurait agi pour soutenir la cause animale et se serait inspiré du Front de libération des animaux, ou Animal Liberation Front (ALF).
L’agresseur a été interpellé sur place par les policiers du commissariat de Pontarlier et placé en garde à vue.

Libé
Mardi 4 Juin 2013

Lu 182 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs