Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
La faute au GPS

Sabine Moreau, une sexagénaire d’Erquelines, en région wallonne en Belgique, devait se rendre à Bruxelles le 5 janvier dernier. Mais, un moment de distraction et un GPS défectueux l’ont emmenée à... Zagreb, en Croatie!
“Je devais aller chercher un ami à Bruxelles”.
Qu’a-t-il pu arriver à Sabine Moreau, ce 5 janvier 2013, pour se retrouver si loin de chez elle ? “Je devais aller chercher un ami, à Bruxelles, qui revenait de vacances”, a-t-elle déclaré à La Nouvelle Gazette. Pour ce faire, la sexagénaire, qui n’a pas l’habitude d’aller à Bruxelles, a dû se lever vers cinq heures du matin. En voiture, seulement 74 kilomètres séparent Solre-sur-Sambre, entité d’Erquelines, et la capitale belge. “Je suis montée dans la voiture de ma belle-fille, une Golf, pour monter sur Bruxelles. J’ai activé le GPS, en introduisant l’adresse”, a-t-elle confié.
“J’ai vu des panneaux en français, puis en allemand”
Mais, au bout d’un certain moment, Sabine Moreau commence à voir des panneaux de circulation en différentes langues. “J’ai vu des panneaux en français, puis en allemand : je n’ai pas réfléchi, j’ai poursuivi ma route”, a-t-elle raconté. Il faut ajouter qu’auparavant, “il y a eu des ratés avec le GPS”. Mais, sans prêter attention, la sexagénaire a continué sa route. Cependant, à force de continuer tout droit sans faire attention, on finit par se retrouver... en Croatie ! “C’est quand j’ai dépassé Zagreb que je me suis dit que je devais faire demi-tour”, explique-t-elle.
A noter que la distance en voiture par le chemin le plus rapide entre Solre-sur-Sambre et Zagreb est de 1 325 kilomètres. Ainsi, Sabine Moreau a dû traverser des pays tels que l’Allemagne, l’Autriche et la Slovénie avant de passer la frontière croate. Même si tous les chemins mènent à Rome, il faut avouer que celui-ci est un peu long pour faire un trajet de seulement 74 kilomètres au départ.
Si cette histoire peut paraître loufoque et totalement délirante, la famille de Sabine Moreau s’est gravement inquiétée. “Pas de réponse d’elle, elle ne répond jamais au téléphone. (…) Ma maman est assez autonome, on savait qu’elle devait aller à Bruxelles, et l’homme qu’elle devait récupérer là-bas était déjà revenu chez nous par ses propres moyens. On s’est vraiment inquiétés alors”, a déclaré le fils de Sabine Moreau.
La police a alors été immédiatement avertie. Le domicile de la sexagénaire a été fouillé et un avis de disparition a même failli être lancé. Heureusement, les forces de police belges ont d’abord eu l’idée de retracer les frais bancaires de Sabine Moreau pour tenter de la localiser. C’est à ce moment qu’ils ont découvert le périple de la sexagénaire qui, visiblement pas rancunière, n’a pas hésité à utiliser son GPS pour rentrer chez elle.
 

Libé
Vendredi 18 Janvier 2013

Lu 191 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs