Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Simulation

Le 23 août dernier en Chine, une jeune femme a voulu simuler un accident de voiture  dans l’intention d’une arnaque à l'assurance. Mais malheureusement pour cette dernière, la voiture en question était équipée d'une caméra embarquée.
Le conducteur n'a donc pas eu à s'inquiéter en voyant la jeune femme foncer tout droit sur son véhicule. La jeune actrice en herbe est restée quelques secondes sur le capot de la voiture avant de glisser au sol comme s'il s'agissait d'un véritable accident. Le conducteur n'a pas paniqué face à la tournure que prenait la situation. Il est simplement descendu de son véhicule avec un calme déconcertant.
Une fois devant l'arnaqueuse, il lui a donné l'ordre de se lever en lui précisant qu'il était de la police. Même si la date indiquée sur la vidéo n'est pas exacte, cette caméra a évité à ce conducteur de gaspiller pas mal d'argent. Dans la description de la vidéo, il explique que la jeune femme était même prête à payer pour les dégâts causés à son véhicule.
Les internautes, eux, sont devenus friands de cette séquence qui a été publiée le 30 août et qui compte déjà près de deux millions de vues.

Insolite
Apprentissage

Le gouvernement estonien a lancé un programme visant à faire de l’ensemble de sa population des développeurs informatiques en formant les enfants au code dès l’école primaire, rapporte le site Venture Beat.
Baptisé ProgeTiiger et financé par des entreprises du secteur high-tech, ce programme va tout d’abord être expérimenté cette année scolaire dans quelques établissements-pilotes avant d’être généralisé à l’ensemble du pays dès l’année prochaine.
A terme, les élèves estoniens auront des cours de programmation informatique dès l’âge de six ans, et jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire, à l’âge de 16 ans. Le but du gouvernement n’est pas de faire de l’ensemble de ses enfants des informaticiens, mais que chaque Estonien soit capable dès son plus jeune âge de créer un logiciel simple.
Le langage informatique va ainsi, peu à peu, faire partie des compétences de base de n’importe quel Estonien, quel que soit son métier, au même titre que la maîtrise d’une langue étrangère ou des mathématiques. Ce programme devrait en tout cas renforcer la montée en puissance des pays de l’Est dans le secteur de l’internet. Une domination que l’on constate déjà, précise le site Venture Beat, dans les compétitions de hacking, de plus en plus remportées par des programmeurs de pays de l’ex-Union soviétique.

Libé
Mardi 11 Septembre 2012

Lu 149 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs