Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Oubli

Les gardes du corps entourant le président français, François Hollande, au sommet de Rio avaient oublié leurs armes à Paris et n’avaient que leurs mains pour le protéger en cas d’attaque, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.
Les membres du GSPR, l’unité d’élite chargée de la protection du chef de l’Etat français, emportent habituellement une mallette sécurisée contenant des armes de poing. En arrivant à Rio le 19 juin, les gardes du corps se sont aperçus que la mallette était restée à l’Elysée.
Selon l’hebdomadaire satirique Le Canard Enchainé, la protection de François Hollande “s’est faite à mains nues”.
Après enquête, le policier responsable de l’oubli a dû quitter le GSPR, non pas à cause de l’erreur, mais parce qu’il aurait tenté de faire porter la responsabilité à un autre membre du GSPR.

Vol

Un jeune Brésilien, devenu connu après avoir lancé une campagne sur internet pour lever des fonds destinés à une chirurgie réparatrice du visage, a été séquestré par des bandits qui ont tenté de lui voler l’argent de l’opération, rapporte mardi la presse locale.
Après un cancer de la bouche qui l’a défiguré et sans ressources, Oziel de Oliveira, 22 ans, natif de l’Etat amazonien du Mato Grosso, avait lancé en mars une campagne qui lui a rapporté 107.000 reais (quelque 50.000 dollars) pour se faire opérer en juillet à Sao Paulo, la mégapole économique du pays.
Mais il avait mystérieusement disparu dimanche soir après avoir raccompagné sa fiancée chez elle.
Après douze heures de recherches et grâce à un coup de téléphone anonyme d’un habitant qui a reconnu Oziel, la police a arrêté lundi en flagrant délit les trois ravisseurs du jeune homme quand ils étaient dans une agence bancaire de la commune de Lucas Verde.
D’après le commissaire Marcelo Torachs, les policiers sont arrivés juste au moment où Oziel allait retirer l’argent d’un distributeur automatique.
La victime va bien et sera opérée comme prévu en juillet, selon le quotidien Estado de Sao Paulo.

Libé
Samedi 30 Juin 2012

Lu 170 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs