Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Défilé olympique

Le vétéran du tir australien Russell Mark, 48 ans, médaillé d'or à Atlanta (1996) et d'argent à Sydney (2000), a menacé de défiler en "mankini" vert à la cérémonie d'ouverture des Jeux de Londres, après avoir perdu un pari.
Le gage, pour un pari sur les règles du football australien, consistait à porter un maillot de bain du style très minimaliste rendu célèbre par l'acteur britannique Sacha Baron Cohen dans "Borat", a expliqué le tireur, beaucoup plus solidement charpenté que le personnage du film.
"Je l'ai effectivement annoncé", a-t-il déclaré mercredi à une radio locale. "De toute façon, pas mal de gens pourraient penser qu'un +mankini+ ferait meilleur effet que l'uniforme qu'on nous a attribué, et je ne sais donc pas si c'est une si mauvaise idée", a-t-il ajouté en riant.
Le porte-parole du Comité olympique australien, Mike Tancred, estime que cette tenue ne conviendrait guère au physique de Russell Mark: "Le problème, c'est l'âge, Russell n'est pas un poussin de la dernière couvée, sa carrière de mannequin est loin derrière lui", a-t-il déclaré à la presse.
"En outre, ce seront ses sixièmes Jeux, et il pourrait être nommé porte-drapeau. Imaginez le porte-drapeau, à la tête de notre délégation, en mankini. Et un gaillard imposant, en plus", a-t-il souligné avec le sourire.

Disparition du Japon

Une étude provenant d'experts de l'Université de la ville de Sendaï, au Japon, pourrait faire l'effet d'une bombe au pays du Soleil Levant. Et pour cause, elle affirme que la population japonaise pourrait disparaître dans les 1000 années à venir, rapporte vendredi l'hebdomadaire japonais Japan Today.
Vieillissement de la population et taux de natalité en forte baisse (les ventes de couches seraient plus importantes pour les personnes âgées que pour les nourrissons), la population japonaise s'amenuise à un rythme effréné, au point d'inquiéter très sérieusement les scientifiques de tout le pays.
Pourtant, de nombreuses campagnes de prévention du gouvernement japonais ont été mises en place pour alerter la population de cette forte baisse du taux de natalité. Malgré tous ces efforts, les chercheurs sont clairs : il n'y aura plus d'enfant de moins de 15 ans au Japon en 3011 si rien ne change.
 "Cela a débuté en 1975 lorsque le taux de fécondité du Japon a diminué en dessous de deux", raconte Hiroshi Yoshida, professeur d'économie à l'Université de Tohoku. "Si le taux de déclin se poursuit, nous serons en mesure de célébrer la fête de la journée des enfants le 5 mai 3011 car il y aura qu'un seul enfant dans le pays", a-t-il ajouté.

Libé
Lundi 21 Mai 2012

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs