Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Vol

Cette soirée, Rhys et ses amis risquent de s'en souvenir longtemps. Le soir du samedi 16 avril, trois jeunes hommes australiens bien éméchés, âgés de 18, 20 et 21 ans, sont entrés en pleine nuit dans le parc Sea World du Queensland pour aller prendre un bain… avec les dauphins. Une fois rafraichis, ils se sont dirigés vers l'enclos des manchots et ont subtilisé Dirk, un mâle âgé de sept ans. Ils l'ont ramené chez eux et ont filmé l'animal dans leur salon.
Mais une fois dégrisés, les jeunes hommes ont paniqué et ont décidé de se débarrasser de Dirk en le laissant dans un canal où Dirk aurait pu se faire dévorer par des requins ou simplement dépérir, n'ayant jamais vécu qu'en captivité. Heureusement pour lui, un couple en promenade dimanche l'a repéré et a averti les autorités. Dirk a réintégré son enclos de Sea World, sain et sauf.
Pour prouver qu'ils ne voulaient pas de mal à Dirk, les trois voleurs de manchot ont fait une vidéo qu'ils ont envoyée à la télévision locale. On y voit aussi leurs exploits nocturnes avec les dauphins. Malgré leurs excuses, les trois australiens sont poursuivis pour entrer par effraction dans le parc, vol et détention d'animal protégé.

Ballon

Un couple de jeunes mariés a trouvé sur une plage d'Alaska un ballon de football sur lequel un message en japonais était inscrit. Au début de la semaine du 16 avril, ils ont cherché à en découvrir le propriétaire afin de le lui rendre. Un adolescent japonais de 16 ans a donc pu retrouver l'un de ses biens emporté par le tsunami du 11 mars dernier.
Le site espagnol EFE relate que c'est au cours d'une balade sur la plage que David et Yumi Baxter trouvent le ballon d'un jeune étudiant japonais. Des idéogrammes sont inscrits sur la balle et restent lisibles malgré le temps passé dans l'eau. Le couple décide alors de contacter la National Oceanic and Atmospheric Administration des USA pour retrouver son propriétaire.
Des images du ballon passent à la télévision et c'est Misaki Murakami, un étudiant japonais de 16 ans, qui reconnaît son ballon. L'objet lui avait été offert en mars 2005 par des camarades de classe qui lui souhaitaient bon courage pour son déménagement et son changement d'école. Mais le tsunami du 11 mars 2011 avait emporté le présent, ainsi que l'intégralité de l'appartement de l'adolescent.
Misaki Murakami a donc été très heureux de pouvoir récupérer l'un de ses biens. Il a téléphoné au couple pour les remercier de vive voix. Les Baxter vont effectuer un voyage au Japon en mai prochain pour rendre le ballon. Le couple a également retrouvé lors de la même sortie, un ballon de volleyball. Celui-ci n'a toujours pas été revendiqué.

Libé
Vendredi 27 Avril 2012

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs