Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Mascotte

Deux clubs du Championnat de Corée du Sud de football ont été sanctionnés après des incidents survenus en marge d'une rencontre, au cours desquels la mascotte d'une des deux équipes a été molestée, a annoncé vendredi la Ligue sud-coréenne.
Incheon United devra ainsi payer 5 millions de wons (3305 euros) et disputer un match sur terrain neutre, tandis que Daejeon Citizen a écopé d'une amende de 10 millions de wons (6610 euros) et ses supporteurs ont été privés de déplacement pour deux matches.
Ces sanctions ont été prononcées après que deux fans de Daejeon sont entrés sur le terrain à la suite d'une défaite 2 à 1 de leur formation pour s'en prendre à la mascotte d'Incheon, une sorte d'oiseau, dont ils jugeaient l'attitude "provocante", ce que conteste Incheon United.
"La mascotte faisait ce qu'elle fait à tous les matches", a expliqué un responsable du club au Korea Times.
Les deux supporteurs violents ont de leur côté été bannis de toutes les rencontres à domicile de Daejeon.

Eternuement

Un incident pour le moins étonnant, résultant d'une histoire totalement improbable, s'est produit il y a deux semaines. Monique Jeffrey, une Australienne de 28 ans, a vu le haut de son corps se paralyser après avoir éternué. Comment cela peut-il être possible ? Le problème est arrivé alors que la jeune femme lisait ses mails sur son portable, couchée dans son lit. Au bout d'un moment, comme tout être humain, elle a éternué. Mais tout a basculé après... "J'ai tout de suite su que quelque chose n'allait pas. J'ai ressenti une douleur atroce", a-t-elle confié, relayé par 20 Minutes.
Son mari, qui n'était pas présent dans le lit lorsqu'elle a éternué, est arrivé rapidement lorsqu'elle a appelé à l'aide. Incapable de bouger, Monique Jeffrey a été directement emmenée à l'hôpital le plus proche, pensant qu'elle était victime d'un gros torticolis. Mais alors que les heures défilaient, c'était à présent son bras qui était engourdi, ressentant d'étranges picotements. Les médecins lui ont alors dit qu'elle ne devait littéralement plus bouger. Et pour cause, elle s'était brisée les vertèbres numéro 1 et 2 ! En effet, sa tête s'était enfoncée dans son épaule et était restée bloquée dans cette position. Tout ça à cause d'un simple éternuement...
La moelle épinière n'étant pas touchée, Monique Jeffrey devrait pouvoir retrouver sa mobilité dans plusieurs mois à la suite d'une longue rééducation. Une nouvelle qui a dévasté la jeune maman d'un bébé de 10 mois puisqu'elle ne pourra pas le voir pendant plusieurs semaines.

Libé
Lundi 2 Avril 2012

Lu 183 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs