Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Alarme
La ville de New York prend de nouvelles dispositions pour ses femmes de chambre. L’affaire du Sofitel entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo, qui a eu lieu en mai dernier, a marqué les esprits, à tel point que les femmes de chambre vont être, à présent, munies d’une alarme portable. C’est l’Association des hôtels new-yorkais qui a annoncé cette nouvelle disposition mercredi, relayée par le site internet de La Dépêche.
Le nouveau contrat de sept ans qui lie l’association et les syndicats stipulait cette mesure. Approuvée par les deux camps, elle permet aux employés amenés à rentrer dans les chambres d’hôtels de «rapidement et facilement activer (cette alarme), pour demander une aide rapide sur place» selon la porte-parole de l’association, Mme Linden. Celle-ci a par ailleurs nié toute coïncidence avec l’affaire du Sofitel, déclarant que «c’était en discussion depuis un certain temps». Le système, appelé «Bouton-panique», sera mis en place d’ici un an.

Directeur
Pendant quelques semaines, il a dirigé l’aéroport de Limoges sans en avoir les compétences. Le gestionnaire de l’aéroport a annoncé le licenciement du directeur de l’aéroport international après avoir découvert qu’il avait falsifié son passé, sa formation et ses diplômes, relaie le site de La Dépêche. «Personne n’a eu l’esquisse d’un début de soupçon. Il a totalement fait illusion», a reconnu Jean-Pierre Limousin, le directeur de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), gestionnaire de l’aéroport. Il estime avoir été victime d’»une vraie mystification comme on en voit dans les romans ou au cinéma». Ce n’est que plus tard qu’il a eu des soupçons en découvrant «une enquête diligentée par des milieux officiels».
En cherchant, il a découvert que celui qu’il croyait être Philippe Gaillard «avait fourni des informations et certificats qui apparaissent être des faux». L’homme, dont la véritable identité n’a pas été révélée, a notamment inventé son diplôme d’ingénieur de la navigation aérienne et falsifié son CV. Il s’était également créé une vie d’ancien pilote de chasse ayant participé «à peu près à toutes les guerres» dans le Golfe, en ex-Yougoslavie ou au Liban. Lors de son entretien, Jean-Pierre Limousin se souvient que «Philippe Gaillard» portait même «la rosace de la légion d’honneur à son veston».

Libé
Lundi 13 Février 2012

Lu 156 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs