Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Un cours sur Beyoncé

A l’Université de Rutgers du New Jersey, il est possible de suivre un cours sur la “Politique de Beyoncé”. A savoir, non pas sur ses engagements et ses opinions politiques, mais sur ce qu’elle représente en tant que canon noir-américain féministe. Passionné par la chanteuse, Kevin Allred, un étudiant en doctorat et chargé de cours au Département des femmes et des genres à Rutgers, s’est encore plus intéressé à elle lors de la sortie de son deuxième album B-Day. En cours, les étudiants vont analyser les vidéos et les paroles de la chanteuse, mais également des figures inévitables de la musique américaine telles que Billie Holiday, Nina Simone et des artistes contemporaines telles que Lady Gaga, Adele et Amy Winehouse.
Mais ce n’est pas le seul cours insolite, à l’Université de Georgetown, le professeur Michael Eric Dyson dispense un cours intitulé “La sociologie du Hip Hop : Théodicée de Jay-Z”. A qui le tour?

Film d’horreur

Les projections publiques de films d’horreur, ou contenant des scènes choquantes, ont toujours provoqué des réactions extrêmes dans le public. Par exemple, Les Dents de la Mer ont rendu aquaphobes beaucoup de spectateurs. Mais The Theatre Bizarre semble décrocher la palme de la production la plus traumatisante. Saw ou Shining peuvent apparemment se rhabiller d’après le magazine Première qui affirme que des personnes se sont évanouies à la vue de certains passages de ce film qui est en fait un enchaînement de sept courts-métrages gore.
Lors du Festival d’Oldenburg, en Allemagne, un homme s’est précipité dehors pour vomir tandis qu’un autre qui avait quitté la salle pendant le film a été retrouvé inconscient dans les toilettes avec le nez ensanglanté selon la même source. Par contre, la soeur de ce dernier a voulu rester dans la salle après le film et demeurait scotchée à l’écran. Enfin, dans une salle à New York, deux spectateurs se sont évanouis.
Tournant autour du thème du Grand Guignol, le film n’est pourtant pas too much en terme de violence. C’est surtout une scène où l’un des personnages se pique la rétine avec une seringue qui a déconcerté certains cinéphiles. Mais le plus irréel c’est peut-être la teneur du casting. L’une des actrices de ce film d’horreur, Catriona Mc Call, a eu un rôle important dans... Plus Belle La Vie. Une réorientation de carrière radicale !

Libé
Samedi 4 Février 2012

Lu 250 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs