Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Vivre dans un placard




Insolite : Vivre dans un placard
Comme la plupart des villes à forte concentration de la population, Tokyo connaît un véritable problème d’offres de logements. Depuis ces dernières années, il semble de plus en plus difficile pour les habitants de Tokyo de trouver des logements décents afin de pouvoir se loger correctement. Les offres deviennent si rares, que certains propriétaires n’hésitent pas à proposer à ceux qui le souhaitent des logements de taille ultra-réduite aux loyers en constante augmentation.
Dans le quartier de Shibuya situé à Tokyo, certains jeunes cadres professionnels n’hésitent pas ainsi à payer chaque mois des sommes folles pour pouvoir se loger dans des habitations faisant une superficie d’à peine 3 mètres carrés. Ces courageux locataires dépenseraient tous les mois la somme de 586 dollars (soit environ 450 euros) pour se retrouver en finalité logés dans des espaces réduits pas plus spacieux… qu’un placard de rangement. Empilés les un sur les autres, ces logements de fortune ne disposeraient en plus d’aucune fenêtre et se fermeraient par une porte coulissante. De quoi rendre n’importe quel occupant de ces logis rapidement claustrophobe. Concernant l’hygiène, les locataires de ces habitats disposent également de pièces en commun situées à l’extérieur où il est alors possible de procéder à un brin de toilette et mais aussi de se restaurer.
Même si ces locataires japonais peuvent certainement trouver mieux et moins cher ailleurs en banlieue de Tokyo, ceux-ci ne semblent pas pour autant se plaindre de leurs conditions de vie exiguës. Car outre le fait de manquer de place, ces “placards à balais” les rapprocheraient néanmoins de leur travail situé au centre-ville en leur faisant gagner un temps précieux sur leur journée. Le trajet pouvant parfois prendre plusieurs heures aux tokyoïtes pour se rendre sur leur lieu de travail, ceux-ci ont donc opté pour des logements de ce type proposant un moyen pratique de se loger, mais aussi le strict minimum en matière de confort.

Libé
Lundi 11 Mars 2013

Lu 434 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs