Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Vente du contrat fondateur d'Apple




Deux mois après la mort de l'emblématique patron d'Apple, Steve Jobs, le contrat fondateur de l'entreprise qu'il a créée en 1976 a été vendu aux enchères mardi pour 1,59 million de dollars (1,22 million d'euros), soit dix fois son prix estimé. Mis aux enchères avec un autre document entérinant le départ d'un des trois partenaires initiaux à peine 11 jours plus tard, le contrat a fait l'objet d'une féroce compétition entre six acheteurs lors d'une vente organisée par téléphone et en ligne, a précisé la maison Sotheby's.
Le lot, estimé à 150.000 dollars, est revenu à Eduardo Cisneros, PDG de Cisneros Corporation, un groupe de médias vénézuélien.
Ce contrat marquait la création de l'Apple Computer Company, dont 45% des parts étaient alors octroyées à Steve Jobs, 45% à Steve Wozniak et 10% à Ronald Wayne.
Ce dernier renonça quelques jours plus tard à se lancer dans cette aventure balbutiante.
Il avait lui-même vendu ces documents à un collectionneur privé en 1994.
Chassé d'Apple en 1984 sur fond de lutte de pouvoir, Steve Jobs y reviendra 12 ans plus tard pour en devenir la figure tutélaire, celui qui en fera une des marques les plus réputées et enviées au monde. Il est mort le 5 octobre des suites d'un cancer du pancréas, à 56 ans.

Un jour de congé

L'affaire se passe aux Etats-Unis, plus précisément  dans le Nord-Ouest de la Pennsylvanie. Une mère de famille a la désagréable surprise de lire son avis de décès dans un journal. Ce sont des proches qui l'ont alertée et qui ont prévenu la publication qu'elle était bien vivante, raconte Sud-Ouest.
Pour trouver l'erreur, il a suffi de remonter jusqu'à son fils, un riche Américain, qui a trouvé cette idée, pour obtenir, auprès de son employeur, un jour de congé !
L'homme a 45 ans, il a expliqué aux policiers qu'il craignait de perdre son emploi s'il prenait trop de congés ! Le journal, lui, l'avait tout simplement cru sur parole, car il avait dit que les préparatifs funéraires étaient en cours...

Libé
Vendredi 16 Décembre 2011

Lu 856 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs