Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Un arbre sur le toit du Palais de justice




Insolite : Un arbre sur le toit du Palais de justice
Cela fait déjà 143 ans que les arbres se succèdent au sommet du Palais de justice de Greensburg (Indiana-E.U.A) et, pourtant, aucune explication rationnelle n’y a encore été trouvée. Comme une énigme sempiternelle, cet arbre atypique fonde tout le charme et le mystère de la ville. Voici donc comment celui-ci est parvenu à marquer profondément l’histoire de Greensburg et est parvenu à se faire une place de choix dans les traditions locales.
Lorsque des brindilles ont commencé à germer au sommet de la tour nord-ouest du tribunal en 1870, les habitants n’y prêtaient pas encore une grande attention. C’est lorsqu’un arbuste s’est mis à émerger que “l’arbre de la justice” est devenu un sujet majeur de discussion au sein de la ville. Quelques années plus tard, d’autres pousses ont été disséminées sur le toit de la tour, formant un tel amas de végétation que les autorités ont eu peur que leurs racines ne causent d’irréversibles dommages au toit du palais de justice. Un réparateur spécialiste des clochers et des hautes cheminées a carrément été embauché pour couper les plus petits arbres et n’en laisser qu’un.
Le site Oddity Central rapporte que l’arbre est arrivé rapidement à près de quatre mètres de hauteur, pour un 1.05 mètre de diamètre ! Il a résisté aux tempêtes durant de longues années avant de mourir et d’être déplacé au Decatur County Historical Society Museum, témoignage de l’énorme importance occupée par cet arbre au sein de sa ville et dans l’espace régional. Cependant, la tour du palais de justice de Greensburg ne s’est pas pour autant débarrassée de son espace vert.
Au moment où un arbre meurt, c’en est un autre qui émerge du côté sud-est de la même tour et qui parvient à grandir à une vitesse remarquable.”L’arbre de la justice”, un artefact qui pèse lourd dans la balance.
Selon les habitants de Greensburg, de nouveaux arbres poussent constamment au sommet de cette tour du palais de justice et des spécialistes sont toujours obligés d’enlever les pousses naissantes et d’entretenir les arbres établis. C’est le même schéma historique qui est en fait répété : lorsque l’arbre se fait trop vieux ou meurt, il est retiré et un nouveau est autorisé à prendre place. En quelque sorte, les arbres sont destitués et désignés par les habitants, élus pour prendre place sur ce trône en altitude qui les rend si particuliers et intouchables.

Libé
Mardi 30 Juillet 2013

Lu 73 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs