Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Sauvetage d’un bébé




Insolite : Sauvetage d’un bébé
Alors qu’il était simplement parti surfer avec son fils sur la plage d’Aliso Beach Park en Californie le week-end dernier, Patrick Watson est devenu le héros du jour en sauvant un bébé de la noyade. Emportée des bras de sa mère par une énorme vague, la fillette âgée d’à peine quelques mois a bien failli y laisser la vie si son sauveteur ne l’avait pas ramenée à la surface malgré les violents ressacs.
Son bébé dans les bras, face à l’océan Pacifique, une jeune maman a bien failli vivre le drame de sa vie lorsqu’une vague immense et puissante lui a arraché son enfant des mains, l’emportant au loin dans ses ressacs. Affolée, tétanisée, incapable de faire un geste, elle a heureusement pu compter sur le courage de Patrick Watson venu surfer avec son fils ce jour là. Les vagues, ce matin-là, atteignent plus de 1m50 de hauteur. Les flux et reflux sont violents, ce n’est pas un hasard si cette plage est un des lieux privilégiés des surfeurs. Mais peu importe, Patrick, 46 ans, et Danny, 18 ans, se jettent à l’eau et fouillent frénétiquement l’écume. “Je cherchais partout, c’était la tourmente la plus totale”, raconte Patrick à CBS LA.
Soudain, entre deux vagues, le père de famille aperçoit quelque chose et sent au toucher ce qui s’apparente à une couche. Patrick l’attrape à pleines mains, miracle, c’est l’enfant. “A ce moment, quand je l’ai saisie, je l’ai attrapée comme un ballon de foot. Je me suis dit ‘Merci mon Dieu, merci, je l’ai!’ Alors je l’ai remontée avec un pied et sortie de l’eau”. La maman soulagée et émue se jette sur eux, et stupéfaite ne peut balbutier autre chose que : “Mon bébé”. Patrick ne connaîtra ni le nom de la mère, ni le nom de l’enfant à qui il a sauvé la vie. Mais tout ce qui compte pour lui est de savoir qu’il a pu éviter une tragédie. “Quand elle a poussé son premier cri après être sortie de l’eau, qu’elle a commencé à pleurer, ce fût le son le plus incroyablement merveilleux”, se rappelle-t-il avec émotion. Le père de famille est devenu un héros local pour la seconde fois ce jour-là. Dix années plus tôt, sur la même plage, Watson avait en effet aussi sauvé la vie d’un nageur épuisé.

Libé
Samedi 8 Juin 2013

Lu 280 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs