Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : “Ma maman est partie faire du shopping”




Insolite : “Ma maman est partie faire du shopping”
Depuis samedi dernier, la photographie d’un nouveau-né laissé seul dans une voiture stationnée sur un parking de Wellington, en Nouvelle-Zélande, crée le scandale sur la Toile. Selon le compte-rendu de la police locale, c’est aux alentours de 9h du matin que le nourrisson a été aperçu en train de dormir seul dans un véhicule verrouillé.
C’est un passant qui a noté cette étrangeté et s’est immédiatement empressé de prendre la scène en photo. En guise de note d’absence, la mère a laissé un message papier délicatement déposé sur le corps du bébé. “Le mot était écrit comme si c’était le nourrisson qui parlait. Il disait : ‘Ma maman est partie faire du shopping, appelez-la à ce numéro si j’ai besoin de quoi que ce soit’. Le numéro de téléphone en question suivait ces mots”, a expliqué ce passant au The New Zealand Herald. “J’ai alors attendu sur place un petit moment en espérant que la maman de ce bébé n’était partie que pour quelques secondes. Ma femme m’a alors dit : « Je ne partirai pas tant que ce bébé ne sera pas en bonne compagnie’” a-t-il ajouté.
Cependant, la police a annoncé qu’elle n’allait pas poursuivre les investigations sur cette affaire prétextant qu’elle était en manque d’informations et que personne n’a porté plainte. “Nous ne savons pas qui sont ces témoins, nous ne connaissons pas le numéro de téléphone, nous ne savons  pas par où commencer. Nous lancerons une enquête si nous le pouvons, mais à cet instant, il nous est impossible de commencer une enquête car personne ne nous a donné de plus amples informations”, a déclaré Annie Coughlan, porte-parole de la police nationale. Selon le sergent Justin Rakena de la police de Porirua, les plaintes concernant l’abandon d’enfants dans les voitures données à la police n’iront pas plus loin à moins que le parent en question soit fautif de la mort ou d’un désagrément de santé du bébé. Toujours selon lui, la meilleure des choses à faire est de prévenir les services sociaux chargés de la famille et de la sécurité des enfants. “Les situations de ce genre doivent être rendues publiques. La plupart du temps il s’agit d’une mère qui a laissé son enfant que quelques minutes, le temps d’aller faire une course. Bien entendu, si ces situations sont observées, elles doivent être dites à la police mais ceci ne veut pas forcément dire qu’une poursuite judiciaire sera entamée”, a-t-il précisé. 

Libé
Mardi 2 Avril 2013

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs