Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : La médaille des quatrièmes




Insolite : La médaille des quatrièmes
Que se passe-t-il dans la tête des athlètes qui terminent à la quatrième place? Cette place tant décevante car elle est au pied du podium. Ces sportifs se sont entraînés pendant quatre ans pour un seul objectif : monter sur le podium et rêver même d’un titre olympique. C’est dans ce sens qu’un libraire de Comford, en Grande-Bretagne, a créé une médaille de compensation pour les quatrièmes.
"Tom Daley et Pete Waterfield n’ont pas eu de médaille après l’échec de leur quatrième tentative", titrait The Guardian au lendemain de la performance des deux plongeurs britanniques. Certes, ceux-ci ont manqué leur plongeon, ce qui les a empêchés d’obtenir une médaille tant espérée. Mais le terme d’échec n’est-il pas trop rude ? Premièrement, il faut surmonter la pression d’être à domicile et deuxièmement, ils ont tout de même été classés quatrième olympique, ce qui n’est pas négligeable !  
David Mitchell, le libraire en question, a donc eu l’idée de redonner le sourire à ces athlètes qui terminent à la place, certainement, la plus décevante. "Je me souviens qu’en 1960, il y avait seulement 84 nations qui concouraient. Aujourd’hui, il y en a 204. Le niveau a augmenté et il est plus difficile d’obtenir une médaille", explique-t-il à BBC News. "Je pensais sincèrement que les médias prendraient en compte cette évolution", se désole-t-il.
C’est pourquoi David Mitchell a confectionné des médailles pour les quatrièmes avec son propre argent. Sur un côté, y sont inscrits les noms des athlètes ainsi que la discipline dans laquelle ils concouraient. De l’autre, "In Recognition of your 4th Place Olympics Games 2012" ("En Reconnaissance de votre quatrième place aux Jeux olympiques 2012"). "J’espère qu’ils ne se sentiront pas insultés", déclare-t-il.  
D’un point de vue psychologique, la quatrième place est pire que toutes les autres places. De même, une étude a révélé que les athlètes terminant avec la médaille d’argent sont plus déçus que ceux qui ont obtenu la médaille de bronze. En effet, les deux ont disputé une finale mais l’un l’a perdue tandis que l’autre l’a remportée. Ces derniers terminent donc sur une bonne note. Avec cette médaille de reconnaissance pour les quatrièmes, la déception se lira sur les cinquièmes. Un concept sans fin !

Libé
Jeudi 9 Août 2012

Lu 128 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs