Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Il récupère son diplôme d'ingénieur 74 ans après l'avoir passé




Insolite : Il récupère son diplôme d'ingénieur 74 ans après l'avoir passé
A 96 ans, Sylvio Ferrera, un Franco-Américain a enfin son diplôme de l'Institut électrotechnique de Toulouse. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a attendu avant de l'avoir. En effet, le vétéran avait passé ce diplôme 74 ans auparavant. "Sylvio Ferrera, je vous remets votre diplôme d'ingénieur en génie électrique et automatique", a déclaré le directeur de la prestigieuse ENSEEIHT, l'Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications, Alain Ayache au sein de l'amphithéâtre.
Le héros du jour a alors reçu une ovation des 420 étudiants présents. Réagissant à cet honneur, il a plaisanté en affirmant qu'à "96 ans, maintenant que j'ai un diplôme, je vais travailler." Le vieil homme, retraité à 80 ans à Portland, dans l'Oregon, a fait carrière aux Etats-Unis.
Pour la petite histoire, Sylvio Ferrera est né en Turquie avant d'aller au Liban. Une fois à Paris, il avait 19 ans et a décidé d'entrer à l'Institut d'électrotechnique en 1935, à Toulouse. Il a même avoué "y avoir passé les meilleures années de ma vie". En 1938, il a passé son diplôme quand la malaria l'a contraint à se rapatrier au Liban. La Seconde Guerre mondiale est alors arrivée. Ayant travaillé au Liban, en Syrie, à Hong-Kong et à Taïwan, Sylvio Ferrera est revenu en France en 1963 conscient que sans "diplôme, je pouvais rien faire".
C'est alors qu'il s'est installé aux Etats-Unis en 1965 entrant à la Bonneville Power Administration, qui transporte et vend de l'électricité dans plusieurs Etats. Fin 2011, il est retourné à Toulouse sous les conseils de son neveu, l'écrivain et journaliste André Bercoff. L'école a tout fait pour que le vieil homme récupère son diplôme allant jusqu'à contacter la ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso. "C'est la reconnaissance d'une vie", a conclu Sylvio Ferrera.

Libé
Mercredi 17 Octobre 2012

Lu 171 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs