Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Epiphanie orthodoxe




Pieds nus, en maillot de bain et une serviette sur l'épaule: des milliers de Russes affluaient mardi vers des rivières et des étangs gelés, sous la neige, pour sauter dans l'eau glacée censée les purifier à l'occasion de l'Épiphanie orthodoxe.
"Nous croyons que cette eau est vraiment sacrée", raconte à l'AFP Andreï, un homme d'affaires de 48 ans, s'essuyant énergiquement le dos après avoir accompli ce rituel adoré par les Russes dans un trou creusé dans la glace d'un étang à Moscou.
"Même quelques gouttes de cette eau nous purifient et chassent toutes les mauvaises pensées", affirme-t-il.
"Des millions de personnes à travers le monde sont convaincus que cette eau est miraculeuse et c'est la vérité", lui fait écho Rousslan, 26 ans.
Selon la tradition orthodoxe, il faut s'immerger dans l'eau par trois fois, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, en souvenir du baptême du Christ dans le Jourdain.
"Je me sens plus en forme. Et je n'ai même pas froid!", assure Alexandre, un cadre de 31 ans, alors que la température de l'air atteignait moins 8 degrés dans la capitale russe.
Nombreux sont ceux, hommes, femmes et enfants, qui participent à ce rituel qui a lieu chaque année.
"Je le fais depuis mon enfance. C'est comme un lien avec mes ancêtres", confie Ivan, 18 ans, en marchant lentement sur la neige épaisse, pieds mouillés et les chaussures à la main.
"Je sens maintenant une légèreté absolue. Je me sens si bien", s'enthousiasme à ses côtés Elena, nounou de 51 ans, en conseillant à tout le monde de "se purifier et laisser dans l'eau tout ce qui est mauvais".
Environ 90.000 personnes, Moscovites ou touristes, se sont immergées dans l'eau glacée à Moscou dans la nuit de lundi à mardi, à l'occasion de la fête de l'Epiphanie, selon le ministère russe des Situations d'urgence.
"Si avant, il y avait parfois des personnes ivres qui tombaient littéralement dans l'eau, maintenant les gens comprennent que ce n'est pas un jeu, c'est un rite sacré auquel il faut se préparer spirituellement", a souligné pour sa part le ministre des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov, dans un communiqué.

Vendredi 5 Février 2016

Lu 618 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs