Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Elles se font traiter de ‘’grosses’’ sur leur addition




Insolite : Elles se font traiter de ‘’grosses’’ sur leur addition
Christine Duran, Christina Huerta et Isabel Robles avaient pourtant passé une bonne soirée au restaurant du Cameo Club Casino, mais leur humeur a vite changé lorsqu’elles ont reçu l’addition. Le bout de papier indiquait “fat girls”, soit pour les non-anglophones “grosses”. “Mes copines pensaient que je leur faisais une blague”, raconte Christina Huerta, celle qui a eu la mésaventure de découvrir l’inscription.
Les trois femmes s’en prennent au mauvais serveur. Lorsque le serveur est revenu, les trois dames lui ont évidemment demandé des explications, mais celui-ci leur a répondu qu’il n’avait rien à voir dans cette affaire. En effet, le pauvre homme remplaçait son collègue Jeff, qui avait terminé son service et dont le nom figurait juste au dessus de l’insulte. Ce Jeff en question a dû encoder la commande et le “fat girls” avant de rentrer chez lui, c’est en tout cas l’explication qui a été donnée aux trois malheureuses qui ne décoléraient pas.
En colère, les trois amies ont alors demandé à parler au manager du restaurant. “Il avait un petit sourire sur son visage, on voyait qu’il trouvait ça drôle, mais qu’il faisait de son mieux pour ne pas exploser de rire. Il s’est tout de même excusé et nous a proposé une remise de 25%”. Mais face à l’indignation de ses clientes, le manager est finalement descendu à 50%.
“On fera en sorte que cela ne se reproduise plus”. L’une des trois victimes a pris un cliché de l’addition pour montrer la manière dont elles ont été traitées par le restaurant. Christina Huerta est celle qui semble la plus touchée par ce comportement. “Je repense à ce qui nous est arrivé”, confie-t-elle à la télévision locale. “Je n’arrive pas à croire que quelqu’un ait pu écrire cela sur une addition”.
Le chef de l’établissement, Jimmy Seimers, a déclaré être indigné par le comportement de son personnel. “J’étais choqué en l’apprenant. Jeff a admis être l’auteur de cette mauvaise blague et a été suspendu de ses fonctions. On est vraiment désolé et on fera en sorte que cela ne se reproduise plus à l’avenir”.

Libé
Mardi 18 Décembre 2012

Lu 353 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs