Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Drôles d’hébergements




Insolite : Drôles d’hébergements
Une nuit dans un avion sans quitter le plancher des vaches ? Ou une nuit dans une vache géante à plusieurs mètres du sol... Après les yourtes, tipis, bulles et autres roulottes, les hébergements touristiques se font de plus en plus insolites pour attirer de nouveaux clients.
"Ce n'est pas dans mon caractère de faire comme tout le monde", s'amuse Guillaume Staub. Dans son camping de Saint-Michel-Chef-Chef (ouest) il propose depuis avril de passer la nuit dans une maquette d'avion, un "Skyaircraft" pour trois personnes, avec le lit d'enfant dans le cockpit. 
Loués moins de 100 euros la nuit, c'est un "gros succès", confirme-t-il. Son autre avion loué depuis un an, un Gulfstream qui a volé pendant 30 ans, fait déjà le plein un jour sur deux. L'espace n'est pas vaste, reconnaît Jean-Michel qui y loge avec sa famille, mais tout est là: salle de bain, kitchenette et toilettes.... à la place du siège du co-pilote, pour le plus grand bonheur des enfants.
L'attrait principal de ces logements hors normes est d'attirer, toute l'année, "des gens qui n'auraient jamais mis les pieds dans un camping", explique Guillaume.
A l'instar de Pascal et Georgette, des retraités fréquentant habituellement les hôtels ou les chambres d'hôtes, mais ont qui ont craqué dans ce camping pour le wagon Talbot des années 1920. D'une capacité de 12 personnes, avec une gare en bois en guise de terrasse, ils peuvent accueillir leurs sept petits enfants, réunis ce jour-là dans la pièce maîtresse du wagon, la zone de vie avec son bar du TGV n°11.
Partout en France la singularité s'impose: il est possible de loger dans un phare à Kerbel en Bretagne (nord-ouest), un luxe à 600 euros la nuit, mais aussi dans un château d'eau à Lagraulet dans le Gers (sud-ouest) à partir de 153 euros ou dans les cachots d'un donjon millénaire à Blois (centre) pour 135 euros.
L'hébergement en tonneaux a aussi ses adeptes. Françoise Busson a misé sur un village de foudres (tonneaux géants à cidre) à Cornillé, près de Rennes en Bretagne, "Les Foudres de la Fouquais", avec des nuits à 90 ou 100 euros. Ici même les sanitaires et les parties communes sont installés dans des tonneaux géants, notamment une salle à manger pour 12 personnes.
Certains lieux sont même entièrement dédiés aux logements insolites comme "La Ferme aventure" à La Chapelle-aux-Bois, dans les Vosges (est).
"On est en permanence en création", explique Denis Duchêne, propriétaire du parc. Ici un avion moyen-courrier, une Caravelle, offre près de 80 m2 habitables en pleine nature. Le parc propose en tout une vingtaine de possibilités d'hébergement insolites -des cabanes dans les arbres, une pyramide en verre, un cube ou encore un chariot de western- répartis sur huit hectares.
D'autres vont créer de toutes pièces leur logis original. Ainsi dans le DivertiParc à Toulon-sur-Arroux (centre) il est possible de passer la nuit dans... une vache géante. Un "écolodge" en bois, en forme de vache, haut de quatre mètres et long de dix, peut accueillir jusqu'à neuf couchages répartis dans le ventre, la cloche et la tête tandis que la terrasse panoramique offre une vue imprenable sur le parc où paissent une trentaine de vraies vaches.
 

Samedi 23 Août 2014

Lu 31 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs