Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : De l’eau liquide coule-t-elle sur Mars




Insolite : De l’eau liquide coule-t-elle sur Mars
La recherche d'eau à la surface de Mars n'est pas prête de se tarir. Alors que les rovers Opportunity et Curiosity poursuivent leur exploration de la planète rouge, de nouveaux éléments viennent approfondir nos connaissances sur la meilleure piste pour découvrir de l'eau sur Mars : les lignes de pente récurrentes, ou recurring slope lineae (RSL).
Il s'agit de lignes sombres qui apparaissent sur certaines pentes martiennes en fonction des saisons, lorsque la température est suffisamment élevée. Elles ont été découvertes en 2011 par le Mars Reconnaissance Orbiter et sont depuis scrutées par la sonde de la NASA en orbite au-dessus de la planète rouge. En effet, les scientifiques estiment que ces formations pourraient très bien provenir d'eau liquide coulant à la surface.
"Nous n'avons toujours pas de preuve absolue de la présence d'eau dans les RSL, mais nous ne savons pas vraiment comment ce phénomène pourrait avoir lieu sans eau", avoue Lujendra Ojha. Cet étudiant népalais à l'institut de technologie de Géorgie a été le premier à observer les reccuring slope linae il y a trois ans alors qu'il n'avait même pas encore reçu son premier diplôme. 
Depuis, les appareils embarqués sur le Mars Reconnaissance Orbiter ont permis d'approfondir davantage les observations. Les nouvelles mesures semblent indiquer que les RSL sont dues à un courant saisonnier d'eau saumâtre qui contiendrait un "anti-freeze" tel que des sulfates de fer. Ceci permettrait de garder l'eau à l'état liquide pendant un certain temps et dans certaines conditions.
Pour l’instant, seuls treize RSL ont été répertoriés sur les 200 sites potentiels examinés et aucun spectre lié à l’eau n’a été détecté par les spectromètres en orbite. Les appareils utilisés n’ont de toute façon pas une résolution suffisante pour détecter des filets d’eau aussi minces. Pour en savoir plus, les chercheurs s’intéressent donc aux minéraux présents dans les RSL.
Ces marques contiennent en effet beaucoup plus de minéraux ferreux que leurs environs. Ils se présentent sous forme de grains. "Tout comme les RSL eux-mêmes, l’intensité des spectres varie selon les saisons, commente Lujendra Ojha. Ils sont plus forts quand il fait plus chaud et moins importants quand il fait plus froid".
Cela pourrait être dû à un tri des grains selon leur taille. Un processus humide ou non pourrait par exemple enlever et déplacer les grains les plus fins en surface. Les minéraux pourraient aussi s’oxyder davantage ou l'humidité favoriser l’assombrissement à la surface. La présence d’eau est donc bien envisageable dans chacun de ces cas.
Selon la piste la plus sérieuse poursuivie par les chercheurs, les RSL seraient formés par des courants d’eau près de la surface du sol. Les sels et les minéraux lui permettraient de ne pas geler aux températures martiennes observées durant certaines saisons. Ceci expliquerait pourquoi les RSL disparaissent et réapparaissent en fonction de celles-ci et ne sont jamais exactement similaires d'une année sur l'autre.
Si rien n’a encore été prouvé, les scientifiques notent que les spectres n’ont jamais été pris au petit matin, alors que l’eau pourrait y subsister sous forme de rosée. "La NASA aime suivre l'eau' pour explorer la planète rouge, donc nous aimerions savoir à l'avance où et quand les RSL apparaîtront. Les RSL ont ravivé notre espoir d'accéder à de l'eau existante, mais prédire les conditions d'humidité reste un défi", a expliqué James Wray, du Georgia Institute of Technology.
"Un flux d'eau, même de l'eau salé, n'importe où sur Mars aujourd'hui, serait une découverte majeure, retentissant sur notre compréhension des changements climatiques actuels sur Mars et indiquant potentiellement l'existence d'habitats favorables à la vie à la surface de la planète actuelle", a conclu Richard Zurek du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. 

Maxisciences
Vendredi 21 Février 2014

Lu 151 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs