Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Couple irresponsable




Insolite : Couple  irresponsable
Un couple a abandonné ses deux jeunes enfants dans leur voiture par 0 degré pour aller participer à une dégustation de vins dans un restaurant huppé de Washington avant que la police ne vienne libérer les bambins, selon la police.
Le père de famille, un ingénieur informatique de 41 ans, d'origine française selon le Washington Post, a précisé à la police qu'il avait laissé son smartphone allumé dans la voiture, connecté avec celui de sa femme, pour surveiller à distance les enfants, un petit garçon et sa soeur, dont les âges n'ont pas été précisés.
L'incident s'est produit en fin d’après-midi alors que la température extérieure flirtait avec zéro degré à Washington. Les deux enfants étaient sanglés dans leurs sièges auto, les portes de la voiture verrouillées, pendant que leurs parents participaient à une dégustation de vins dans un hôtel situé à une centaine de mètres de là.
Un riverain a aperçu les enfants dans la voiture sous sa fenêtre et, ne voyant personne revenir, a appelé la police au bout d'une vingtaine de minutes. Les forces de l'ordre sont venues délivrer les enfants environ une heure après que leurs parents les ont laissés dans leur break Volvo.
Selon le Washington Post, qui a révélé cette information, les enfants avaient un manteau mais ne portaient ni gants ni bonnets. Le petit garçon, qui selon le journal est âgé de 22 mois, était même pieds nus et sa soeur "pleurait de manière hystérique" quand les policiers sont arrivés.
Les deux parents, qui vivent dans une maison d'un quartier cossu à quelques encablures du restaurant, ont été arrêtés et sont poursuivis pour actes de cruauté envers des enfants, une charge qui pourrait leur valoir jusqu'à 10 ans de prison, selon le quotidien.
Ils ont passé deux jours en détention avant de passer devant un juge lundi pour une première audition à l'issue de laquelle ils ont été remis en liberté. Ils ont été convoqués à nouveau devant le tribunal le 18 février et ont interdiction de s'approcher de leurs enfants.
Ceux-ci, examinés par des médecins, étaient en bonne santé et ont été placés dans un service d'aide à l'enfance.

Samedi 14 Février 2015

Lu 59 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs