Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Cambriolage des vacanciers




Insolite : Cambriolage des vacanciers
Face au développement des dispositifs de sécurité privés, les vols et cambriolages liés aux départs des vacanciers se font au moyen de nouvelles méthodes... ou par le recyclage de procédés déjà bien connus. 
Campings, aéroports, trains, parkings et distributeurs de billets sont des lieux récurrents de vols typiquement constatés pendant la période juillet-août. A titre d'exemple, un couple britannique a ainsi récemment été dérobé en Provence (France), probablement via l'emploi d'un gaz soporifique d'après la police locale.
Dans le même temps, les cambriolages de résidences ne s'arrêtent plus devant les vitres renforcées et les portes blindées.
Afin de minimiser le risque, certains cambrioleurs font participer des mineurs qui ne finissent pratiquement jamais en détention.
 Autre fait notable, la présence des propriétaires dissuade de moins en moins les cambrioleurs qui se contentent d'attendre que leurs victimes soient assoupies.
Bien que les résidences de particuliers comptent parmi les cibles favorites durant les grands départs de l'été, on rencontre toujours des cas de vols simples et de vols qualifiés se répartissant dans la plupart des espaces fréquentés par les vacanciers durant leurs séjours. On a pu, entre autres, évoquer sur les dernières années des affaires de bagagistes-receleurs dérobant les valises de certains voyageurs (des cas de vols en bande organisée ayant même été traduits devant la justice en 2006 et en 2012 pour des sommes allant jusqu'à 2 millions d'euros, NDLR) bien que l'on reste ici sur des phénomènes dont l'importance reste plutôt relative. 
On recense aussi logiquement durant la période juillet-août une augmentation des plaintes liées à ce que l'on appelle "les pick-pockets des plages" qui attendent que vous partiez à l'eau ou que vous vous endormissiez pour vous dérober vos effets personnels. Des pick-pockets plus "traditionnels" opèrent aussi directement dans les rues des stations balnéaires en profitant de l'affluence et du manque de vigilance des touristes. 
On trouve aussi des équipes plus spécialisées, notamment dans les vols aux distributeurs de billets qui se sont beaucoup manifesté sur des villes comme Paris. Ici ce sont souvent des 9-15 ans qui s'approchent d'un touriste s'apprêtant à retirer du liquide tout en tentant de le distraire. Une fois le code tapé, il n'y a plus qu'a se saisir de l'argent extrait de la machine et de s'enfuir le plus rapidement possible. C'est un fait particulièrement constaté dans les quartiers des grands magasins. 
Un phénomène plus connu est celui des vols à la roulotte qui consiste à dérober un objet présent dans un véhicule garé pendant l'absence du propriétaire. Il s'agit à la base d'un terme générique, qui porte généralement sur des butins de très faible valeur mais qui ont tendance à être récurrents autour des parkings et des campings. 

Mardi 22 Juillet 2014

Lu 392 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs