Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Bouteille à la mer




Insolite : Bouteille à la mer
Voyageur chevronné devant l’éternel, Gordon Smith parcourt les océans depuis quelques mois... malgré le fait qu’il soit mort ! Décédé en mars 2012 des suites d’une hémorragie cérébrale, l’homme, originaire du Tennessee, avait une dernière volonté : continuer de découvrir le monde. Un rêve devenu réalité grâce à l’aide de sa veuve, Beverly Smith.
“Il aimait l’océan. Je voulais respecter sa décision et le laisser voyager, naviguer au loin”, a déclaré la femme du défunt à USA Today. Mariée à Gordon durant 27 ans, elle a pensé à tout au moment de payer un dernier grand voyage à son mari. Trois semaines après sa crémation, elle a mis ses cendres dans une bouteille, et l’a emmené sur leur lieu de vacances favori, à Big Pine Key, en Floride. C’est depuis cet endroit symbolique qu’elle a jeté le récipient à la mer.
A l’intérieur, Beverly a pris le soin d’ajouter une note avec son numéro de téléphone et la prière de remettre la bouteille à l’eau une fois recueillie, ainsi que deux dollars pour dédommager les premières personnes tombant sur ce colis très spécial. Des renseignements précieux qui ont permis à Ross -un citoyen floridien habitant la ville d’Islamorada- de donner à Beverly des nouvelles de son mari lorsqu’il a repéré la bouteille, il y a quelques semaines.
“J’ai appelé sa femme pour lui dire où était son mari, et elle était tellement, tellement heureuse”, a expliqué l’homme sur une note manuscrite, avant de remettre Gordon à l’eau, à environ 10 km des côtes floridiennes.
Judi Glunz Sydney -propriétaire de l’hôtel Key Colony Beach- est devenue la deuxième personne à recueillir le récipient, toujours au large de la Floride. Emue par son échange téléphonique avec Beverly, elle a décidé de réserver un traitement spécial au défunt voyageur. Ainsi, Judi a transvasé les cendres dans une bouteille de rhum, plus résistante, et a ajouté une nouvelle note ainsi que quelques dollars. Elle a également signalé sur la page Facebook de son établissement qu’une cérémonie commémorative serait organisée avant de renvoyer Gordon au large.
De son côté, Beverly Smith se dit toujours très marquée par “la douleur de perdre son partenaire”, mais elle reconnaît que la médiatisation de ses aventures post-mortem l’a “aidée à faire face” : “J’ai eu des moments très difficiles (…) Vous ne pouvez rien changer au destin. Mais vous pouvez lever la tête et vous contenter d’être reconnaissante envers ces gens qui font que cette histoire d’amour vit toujours.”

Libé
Mercredi 7 Août 2013

Lu 135 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs