Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite :​ L’atout des taxis jaunes




Insolite :​ L’atout des taxis jaunes

Les taxis jaunes ont nettement moins d'accidents que ceux de couleur plus sombre, selon une étude effectuée à Singapour qui, estiment ses auteurs, pourrait aider à sauver des vies.
Ces résultats "devraient jouer un rôle majeur pour déterminer le choix des couleurs des véhicules de transport public", jugent ces chercheurs dont l'étude est publiée dans la dernière édition lundi des Comptes-rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS).
Cette étude a révélé que les taxis jaunes de Singapour avaient 9% de risques de moins d'être impliqués dans un accrochage ou un accident grave que ceux de couleur plus sombre.
Bien que cela paraisse une évidence, aucune étude scientifique n'avait été jusqu'alors effectuée pour déterminer que les véhicules foncés étaient plus dangereux.
La flotte de la plus grande compagnie de taxis de Singapour se compose de voitures de différentes couleurs, claire et sombre, précisent les auteurs.
Ils ont comparé les registres d'accidents de plus de 4.000 taxis jaunes et de 14.500 autres de couleur bleu foncé pendant 36 mois.
Pour s'assurer qu'il n'y avait pas de différences importantes dans les aptitudes de conduite des chauffeurs, les chercheurs ont analysé leurs antécédents professionnels et en ont choisi 3.341 au hasard.
Au cours d'une carrière de 40 ans, un chauffeur qui conduisait un taxi de couleur sombre a eu en moyenne trois accidents de plus -34 contre 31- que ceux au volant d'un véhicule de couleur plus vive. Les auteurs ont calculé que cette compagnie singapourienne de taxis avec ses 16.700 voitures, pourrait éviter 900 accidents par an si toutes les voitures de sa flotte étaient jaunes.
Partant de l'hypothèse que le coût moyen pour réparer un taxi accidenté s'élève à l'équivalent de 700 dollars et mobilise le véhicule pendant au moins six jours, peindre toutes les voitures en jaune pourrait permettre une économie annuelle de 1,4 million de dollars.
Chicago a apparemment donné le ton en 1907 pour les taxis jaunes quand John Hertz a créé sa compagnie, la "Yellow Cab Compagny".
Il avait fait peindre sa flotte de taxis puis ses camions jaune vif car une étude avait démontré que "le jaune est la couleur la plus facile à repérer de loin". Les taxis jaunes sont très fréquents dans de nombreuses villes, et notamment à New York où ils sont emblématiques.
Avant cela, presque tous les taxis sillonnant les rues des villes étaient noirs.

Libé
Lundi 13 Mars 2017

Lu 645 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs