Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Initiée par la chambre du commerce de Casablanca : Mission du secteur BTP marocain en Pologne




Initiée par la chambre du commerce de Casablanca  : Mission du secteur BTP marocain en Pologne
Les relations maroco-polonaises qui remontent à plus de 50 ans d’histoire, ont connu ces dernières années une forte impulsion, stimulée par la volonté des deux pays de rehausser le niveau de leur coopération dans tous les domaines, politique, économique et culturel, en faveur d'une intensification des échanges de visites entre les responsables des deux pays.
Cette détermination a été traduite, une fois de plus, par la réunion tenue au sein de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Casablanca le jeudi 18 février 2010, en marge de la visite d’affaires prévue par un groupe d’entrepreneurs marocains appartenant au secteur du BTP et de la promotion immobilière, en Pologne à partir du 22 du mois courant à l’initiative de la CCIS de Casablanca en collaboration avec la Chambre polonaise de commerce à Varsovie" et la Confédération algérienne du patronat, dans le cadre de  ‘Batimed’.
Cette réunion a été présidée par Hassan Berkani, président de la CCIS qui a souligné que durant les cinq dernières années et particulièrement depuis l'adhésion de la Pologne à l'Union européenne en 2004, un nouveau rythme a imprégné les relations bilatérales, ouvrant devant les opérateurs économiques marocains et polonais de plus grandes opportunités d'accès aux marchés des deux pays et de nouvelles perspectives pour davantage de développement, à la lumière du Statut avancé dont bénéficie le Maroc dans ses relations avec l'Union européenne, en invitant à tirer profit de cette situation.
C’était l’occasion aussi pour les entrepreneurs présents de mettre en exergue les différentes entraves qui font obstacle à l’investissement étranger du secteur BTP dans notre pays. En se basant sur leurs expériences dans ce domaine, ils constatent que les prix des matériaux de construction sont excessivement onéreux comparativement à ceux d’autres pays comme l’Egypte, et font par conséquent fuir des investisseurs. Ils trouvent aussi que l’entreprise marocaine est assez mûre pour rivaliser avec sa consœur étrangère et que le moment est venu afin d’exporter son savoir-faire dans d’autres pays,  notamment en Afrique. Ainsi ont-ils exhorté des missions similaires vers les pays subsahariens afin d’atteindre cet objectif. Tout en mettant l’accent sur  le climat dans lequel évolue l’entreprise BTP, un climat délicat qui n’encourage presque pas l’évolution de petites et moyennes entreprises vu les imperfections que présentent certaines lois et notamment, celle relative aux marchés publics qui devra être améliorée avec la participation des hommes du métier.
Par ailleurs, cette visite qui sera encadrée par Ahmed Messaoudi, expert des relations maroco-polonaises et qui vient renforcer les liens économiques entre les deux pays, s’inscrit dans un programme, intitulé "Batimed". Ce qui intéresse les entreprises du secteur du bâtiment, construction,  infrastructure  et toutes les activités en amont et en aval à ce secteur (énergie, menuiserie, sanitaire,  quincaillerie, etc.). Ce projet  a été agréé par le Commission européenne dans le cadre du programme      In Vest In Med et bénéficie, ainsi d'un cofinancement européen dans le but de prendre en charge le séjour complet des participants. L’ordre du jour de cette visite comprendra entre autres :   
- un atelier sur les possibilités de la coopération dans le domaine de la construction et BTP, en présence des experts internationaux, représentant des différentes organisations et chambres sectorielles polonaises ainsi que des sociétés polonaises ; les technologies nouvelles dans les domaines BTP ; les possibilités d’investir et de mener l’activité économique au Maroc et       en Algérie avec les bonnes pratiques de la coopération internationale dans le domaine BTP.
A souligner que le Maroc est le premier partenaire de la Pologne en Afrique, avec une valeur d'échanges commerciaux qui a atteint 750 millions de dollars en 2008 et reste en deçà des attentes. Les patronats des deux pays avaient signé en juillet dernier à Varsovie un accord de coopération et de promotion d'un véritable partenariat économique entre leurs entreprises.

Abdelilah Nadini
Lundi 22 Février 2010

Lu 620 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs