Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Incidents entre police et jeunes manifestants espagnols




Incidents entre police et jeunes manifestants espagnols
Des incidents ont éclaté jeudi soir en plusieurs endroits du centre de Madrid lorsque les policiers, ripostant à des jets de projectiles, ont dispersé à coups de matraque des groupes de jeunes qui manifestaient pour réclamer la démission du gouvernement.
 A la fin de cette manifestation qui avait rassemblé entre 1.000 et 2.000 personnes, en majorité des jeunes, sous le mot d'ordre "Assiège le Congrès", des manifestants se sont mis à lancer des bouteilles, des pétards et des feux de bengale contre les policiers anti-émeutes qui barraient l'accès au Congrès des députés.
Ceux-ci, équipés de casques et de boucliers, ont riposté à coups de matraque.
 Les manifestants, portant foulards et capuches, se sont alors dispersés, des groupes de jeunes continuant ensuite à affronter la police, certains jetant des pierres, dans le centre de la capitale.  D'autres, poursuivis par les policiers le long de l'avenue du Paseo del Prado, se sont rassemblés à quelques centaines de mètres de là, envahissant une grande place face à la gare d'Atocha, où les forces de l'ordre ont de nouveau chargé, répondant à des jets de pierres et de bouteilles.
 Un imposant dispositif de 1.400 policiers avait été déployés pour cette manifestation, convoquée par une coordination appelant à la "rébellion populaire" et à l'occupation des abords du Congrès à la démission du gouvernement espagnol.
Les principales organisations de la mouvance des "indignés" se sont désolidarisées de ce mot d'ordre.
 Quinze personnes ont été interpellées. Selon les services d'urgence, 29 personnes ont été légèrement blessées, dont 13 policiers.
 L'une des personnes interpellées, un mineur, portait "un sac à dos renfermant des passe-montagnes, un rouleau de papier d'aluminium, un pétard de 15 centimètres, un drapeau anarchiste avec une barre de fer, une bouteille d'acide, un sac contenant des pierres", a indiqué un porte-parole.

AFP
Samedi 27 Avril 2013

Lu 2032 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs