Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Incidents de Dakhla : Arrestation de cinq individus




Incidents de Dakhla : Arrestation de cinq individus
Cinq individus ont été arrêtés et déférés devant la justice pour leur implication présumée dans les incidents qui ont suivi le match de football disputé dimanche à Dakhla, a annoncé mardi la wilaya de Oued-Eddahab-Lagouira dans un communiqué.
Pour sa part, le parquet général près la Cour d'appel de Laâyoune a ordonné l'ouverture d'une enquête approfondie pour l'arrestation de tout individu impliqué dans ces incidents.
Quant au ministre de l'Intérieur, Taieb Cherqaoui, il s'est rendu lundi à Dakhla où il a tenu des réunions avec les élus et les notables de la ville en vue de mettre un terme à ces incidents et d'assurer la protection des habitants et de leurs biens.
Par ailleurs, les habitants de Dakhla ont exprimé leur indignation après les incidents et se sont dits choqués par l'usage honteux de la violence par certains individus qui profitent à mauvais escient du climat de liberté qui règne dans les provinces du Royaume pour donner libre cours à leur violence après un match amical de football.
Dans une déclaration à la MAP, le président du conseil provincial d’Oued-Eddahab, Sidi Ahmed Bakkar a dénoncé fermement ces incidents.
« Nous dénonçons de manière ferme ces incidents inadmissibles et rejetés par les différentes composantes de la société civile », a-t-il souligné, appelant à l'application de la loi et à la poursuite des personnes impliquées dans ces actes qui portent atteinte à l'ordre public et à la sécurité des personnes et des biens.
Après avoir exprimé l'attachement des habitants de la région à leur identité marocaine et leur mobilisation constante pour la défense de l'unité et de l'intégrité du pays, il a condamné « les tentatives de certaines parties qui cherchent vainement d'exploiter, de manière immorale, ces faits à des fins propagandistes abjectes, en vue d'induire en erreur l'opinion internationale, au moyen d'allégations mensongères dénuées de tout fondement ».
Mami Ahmed Brahim, membre de la Chambre des conseillers et du Conseil Royal consultatif des affaires sahariennes (CORCAS) a indiqué, pour sa part, que les incidents survenus entre les supporters de deux équipes de football ont été exploités et amplifiés par certaines parties habituées à ne pas rater de telles occasions pour faire dans le mensonge et la désinformation, en vue de porter atteinte à l'image de la ville et au processus de développement dans la région.
Le conseiller a réitéré la mobilisation des habitants de la région pour faire face à de telles manœuvres destinées à semer la zizanie et à mettre en doute le climat de stabilité et de développement qui y règne et l'attachement de la population locale à l'unité du pays.
Il a également appelé à infliger la sanction légale appropriée à l'encontre de toute personne impliquée dans ces faits intolérables et irresponsables.

Libé
Jeudi 29 Septembre 2011

Lu 898 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs