Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Inauguration prochaine d’un complexe pénitentiaire à Tanger

Une expérience pilote avec des espaces industriels




Inauguration prochaine d’un complexe pénitentiaire à Tanger
La Délégation générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion est en phase d'inaugurer un nouveau complexe pénitentiaire à Tanger qui abritera des espaces industriels, ce qui constituera une expérience pilote au niveau national tendant à favoriser l'intégration des établissements pénitentiaires dans leur environnement économique, a indiqué le directeur régional à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion de Tanger-Tétouan, Abdelhadi Bellouz. Dans un entretien  accordé à la MAP, M. Bellouz a indiqué que ce bâtiment, qui ouvrira ses portes à l'horizon 2014, comprendra outre des pavillons réservés aux femmes, hommes et mineurs, des espaces éducatifs et de loisirs ainsi que des espaces industriels au sein desquels travailleront les pensionnaires après avoir reçu une formation dispensée par les partenaires institutionnels de l'administration pénitentiaire, notamment la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, le secteur privé et l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).
L'espace réservé à l'industrie productive, qui s'étendra sur une superficie de 85 ha, permettra aux pensionnaires d'acquérir une qualification et un savoir-faire dans divers domaines, a-t-il expliqué.
L'aménagement de cet espace industriel procède, selon M. Bellouz, d'une nouvelle vision ayant pour objectifs l'humanisation des établissements pénitentiaires et leur intégration dans leur environnement économique, ainsi que la formation des pensionnaires afin de favoriser leur insertion dans le marché du travail.
Cet espace industriel, qui sera généralisé à l'ensemble des régions du Maroc, vise également à mettre à niveau les infrastructures pénitentiaires, conformément aux Hautes orientations Royales et en application des dispositions de la Constitution garantissant la dignité à tous les citoyens.
Il s'agit également, a noté M. Bellouz, de faire travailler les pensionnaires des prisons durant leur période de détention et de créer, par là, une dynamique économique au sein des établissements pénitentiaires, l'objectif étant d'en faire des membres actifs et productifs de la société.
La formation professionnelle des pensionnaires dans les espaces industriels de ce nouvel établissement pénitentiaire leur permettra d'acquérir un savoir-faire dans des domaines répondant aux besoins du marché du travail, a-t-il conclu

Libé
Mardi 30 Juillet 2013

Lu 450 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs