Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Inauguration à Rabat de l'exposition “Nous jouons pour les arts”




L'exposition "Nous jouons pour les arts", qui s'inscrit dans le cadre du festival "Thé Arts", a été inaugurée mercredi à Rabat, regroupant des créations artistiques de l'art de la photographie, puisées notamment des spectacles de la rue, des différentes œuvres créées et des pièces de théâtre.
Cette exposition se veut une rétrospective d'une expérience de 10 ans de création qui met à l'honneur les différentes œuvres représentatives de certains spectacles animés pendant le Festival "Thé Arts".
"Cette exposition a pour objectif d'imprimer les dix années de création menées par l'association 'Nous jouons pour les arts'" (NJ), a affirmé, dans une déclaration à la MAP, son membre fondateur, Pierre Teule, soulignant qu'elle constitue aussi "un retour sur un ensemble d'événements à travers notamment des affiches et des photographies.
"Le but principal de cette vision à la fois rétrospective et créative est de permettre au public de prendre conscience de cet effort de création en capitalisant sur l'expérience de l'association NJ", a-t-il noté.
De son côté, Vincent d'Eaubonne, photographe professionnel d'arts du spectacle vivant (théâtre, danse, musique, arts de la rue...), a précisé que cette exposition est "une recherche de l'humanité", à travers laquelle le photographe met en exergue l'être humain tel qu'il est, aspirant à aider le public à en apercevoir toutes les subtilités.
Cette manifestation est une opportunité pour rencontrer des metteurs en scènes et des comédiens, de comprendre leurs projets et faire de la photo à la fois un regard de l'association et celui du concepteur d'images, a-t-il dit, ajoutant qu'il s'agit d'un travail contemporain qui s'intéresse à la société et aux interactions étroites existantes entre "les gens de la scène et le public".
Cette 10ème édition du Festival "Thé Arts" sera marquée par l'organisation d'une table ronde portant sur "La photographie du spectacle vivant" qui réunira de jeunes photographes participant à la formation proposée par le festival, ainsi que des chercheurs et des professionnels du monde de la culture, marocains et étrangers.
Initié en partenariat avec la Fondation ONA, ce festival prévoit également une pièce de théâtre intitulée "Fikoum Fikoum" à la Villa des arts, suivie d'un spectacle artistique du groupe Mazagan et de Hamid El Hadri.
Les spectateurs auront rendez-vous avec des spectacles artistiques tels que la pièce de théâtre "Prise de parole" du groupe Obour, en partenariat avec l'Institut français à Rabat, le spectacle "Jayha", du groupe Zanka'Art à la place Bab Lhad, et un concert musical de la chanteuse Khansa Batma.
Depuis 10 ans, Thé-Arts permet à de jeunes artistes, venant de plusieurs pays, de s’exprimer, d’explorer, de concrétiser leurs idées et de donner vie à leurs projets.

Vendredi 6 Mai 2016

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs