Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Importante opération anti-rebelles à un barrage hydraulique au Yémen

23 rebelles et 5 civils tués dans un raid aérien de la coalition




Des forces pro-gouvernementales yéménites, appuyées par des soldats et des avions de la coalition sous commandement saoudien, ont lancé lundi une opération pour chasser les rebelles chiites houthis du barrage hydraulique de Marib (centre), selon un correspondant de l'AFP.
 De violents affrontements se déroulent autour du barrage situé à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de la ville de Marib, capitale de la province du même nom.
 Des avions de combat et des hélicoptères d'attaque Apache de la coalition multiplient les bombardements contre les positions des Houthis, rebelles alliés à l'Iran.
 "Nous attaquons les Houthis à partir de trois axes, du nord, du sud et de l'est et bénéficions d'un fort soutien de l'aviation de la coalition", a déclaré à l'AFP Abdel Wahed al-Guibli, vice-gouverneur de Marib qui commande les forces pro-gouvernementales yéménites sur le terrain.
 Par ailleurs, le général Abdou al-Sayani, commandant des forces spéciales de la police de Marib, a indiqué à l'AFP que les forces loyaliste yéménites continuaient à livrer combat aux Houthis sur différents fronts de la province désertique, riche en pétrole, située à l'est de Sanaa.
 Selon lui, 22 combattants houthis ont été tués dans ces combats au cours des dernières 24 heures.
Vingt-trois rebelles chiites houthis et cinq civils ont été tués dans des bombardements aériens de la coalition conduite par l'Arabie Saoudite contre un village du nord-ouest du Yémen, ont rapporté des habitants.
Des hélicoptères de la coalition et l'aviation ont visé un bâtiment servant de permanence aux rebelles dans le village de Zaylaa de la province de Hijja, pas loin de la frontière saoudienne, selon ces habitants.
 "Des maisons proches ont été touchées et cinq civils ont été tués en plus de 23 Houthis", a indiqué à l'AFP un habitant du village sous le couvert de l'anonymat.
 Il a ajouté que 17 autres personnes avaient été blessées, sans préciser s'il s'agit de civils ou de rebelles houthis.
La coalition arabe a lancé à la mi-septembre une offensive terrestre dans la province de Marib où elle a acheminé d'importants renforts en hommes et en équipements militaires venus de plusieurs pays du Golfe, dont l'Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis.
 La coalition a d'abord sécurisé la ville de Marib et continue d'attaquer les poches de résistance des Houthis qui se terrent, selon des chefs militaires, dans des collines difficiles d'accès, notamment dans le nord-ouest de la province.
 L'offensive terrestre dans la province de Marib est présentée comme essentielle avant une éventuelle opération en direction de la capitale yéménite Sanaa que les Houthis contrôlent depuis un an et où ils subissent depuis mars des raids aériens quasi-quotidiens de la coalition arabe.
Les dernières frappes dans la nuit de dimanche à lundi ont visé des positions des Houthis dans le sud de la capitale, ont indiqué des habitants.

Mardi 29 Septembre 2015

Lu 110 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs