Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ilyas El Omari porté à la tête du PAM




Plus question d’un fauteuil pour deux. Depuis les premières heures de ce dimanche 24 janvier, Ilyas El Omari est le secrétaire général acclamé du Parti authenticité et modernité. L’homme de l’ombre est désormais dans la lumière. Ainsi en ont décidé les 613 membres du nouveau conseil national du PAM qui l’ont fait leader par acclamation.  L’enfant du Rif a fait bien du chemin. En succédant à Mostafa Bakkoury, il devient le troisième secrétaire général du parti du Tracteur.
Les dernières 24 heures précédant l’ouverture officielle  d’un congrès qui a réuni 3500 congressistes ont été celles de toutes les tractations. Dans les coulisses et dans le secret de rencontres au sommet, les conciliabules  sont allés bon train sur fond d’une question tenant de l’existentiel pour un parti qui a fait vœu de normalisation :  Quel secrétaire général pour un PAM en ordre de bataille pour les élections législatives d’octobre 2016 ? Deux scénarios et deux hommes se sont très vite imposés. Le maintien de Mostafa Bakkoury a été une option retenue jusqu’à dimanche matin.  Un deuxième mandat pour le leader sortant a été fortement envisagé au nom de la continuité.  Bakkoury aurait conditionné son éventuelle candidature : former sa propre équipe autour de lui. «Autrement dit, il ne voulait plus faire de la figuration ou valider des décisions qui n’étaient pas de lui», explique un congressiste.
Le deuxième scénario n’est pas des moindres. Il met en scène Ilyas El Omari, celui que la presse appelle l’homme fort du parti. Il ne cache pas ses ambitions. Il veut conduire sa famille politique à la victoire en octobre 2016. A l’intérieur du parti qu’il a façonné depuis sa création en 2009, il bénéficie de soutiens. Samedi 23 janvier, la frange rifaine a fait savoir sa préférence, donnant l’impression de se dresser contre la confiscation d’un leadership qu’elle considère comme mérité.

A la fois discret et à la
manoeuvre


Dimanche en fin de matinée, l’élection de Fatim-Zahra Mansouri à la tête du conseil national a été vécue comme l’ultime signal dissuasif par celui qui est aussi président de la région de Casablanca-Settat. L’ancienne maire de Marrakech est réputée proche d’Ilyas El Omari dont elle a d’ailleurs ouvertement soutenu la candidature.  Bakkoury jette l’éponge et ne se porte finalement pas candidat. Il invoque ses nombreuses responsabilités, entre MASEN et la région.
Il est environ 14h, dimanche,  lorsqu’Ilyas  El Omari, candidat unique au poste de secrétaire général du PAM, est « élu » par acclamations. Durant les trois jours de ce congrès où cette formation politique a tenté un ancrage dans la social-démocratie, il est resté discret. A la manoeuvre souvent derrière le rideau. Ce changement de leadership à la tête du PAM a, au moins, le mérite d’une clarification souvent réclamée par les adversaires politiques de cette formation politique décidément pas comme les autres.  Le meilleur ennemi de Benkirane –la campagne électorale communale et régionale du PJD a été déclinée autour d’Ilyas El Omari et le PAM- a bien l’intention de conduire son parti à la victoire.  Rêve-t-il d’un destin national ? Les prochains mois le diront. En attendant, le parti est déjà tout à la préparation des élections législatives qui auront lieu au cours de la première semaine d’octobre.  «Je ne suis pas un sorcier pour vous dire quelle place occupera le PAM lors des prochaines législatives, mais nous allons travailler pour jouer les premiers rôles», dira-t-il dimanche à l’occasion de sa toute première conférence de presse de leader.

Narjis Rerhaye
Mardi 26 Janvier 2016

Lu 1750 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs