Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ils ont hésité entre deux sports : Marion Jones




Etant jeune, Marion Jones a véritablement hésité entre le basket et l'athlétisme, avant de finalement privilégier le second.
Pendant 4 années consécutives, elle a été sacrée championne de Floride du 100 mètres, représentant l'école de Rio Mesa et des Thousand Oaks. Ces performances lui ont ouvert les portes des qualifications olympiques en 1992. Elle aurait pu prendre part au relais 4x100, m mais aurait refusé l'invitation.
En 1993, elle décide de mettre sa carrière d'athlète entre parenthèses. Marion Jones intègre alors l'université de Caroline du Nord et son équipe de basket, les North Carolina Tar Heels. Repositionnée au poste de meneur par son entraîneur, elle s'affirme en leader de l'équipe et remporte le championnat NCAA (l'équivalent de la NBA dans les universités) dès la première saison, en 1994.
Deux ans auparavant, un certain Michael Jordan avait lui aussi remporté le championnat universitaire avec les North Carolina Tar Heels...
En 1996, Marion Jones décide de revenir à son premier amour, l'athlétisme. Elle ne tarde pas à faire parler d'elle : dès l'année suivante, elle devient championne des Etats-Unis sur 100 m. En 1998, elle remporte 36 des 37 compétitions auxquelles elle prend le départ.
La machine Marion Jones est bel et bien lancée... Jusqu'en 2007, où la sprinteuse avoue s'être dopée aux stéroïdes, perdant par la même occasion les 5 médailles olympiques gagnées en 2000.

Libé
Mardi 7 Septembre 2010

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs