Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ilham Alami : "Ma vie est pleine de concours de circonstances"




Ilham Alami : "Ma vie est pleine de concours de circonstances"
On la connaissait en tant que journaliste à 2M et d'ailleurs, elle a laissé un grand vide depuis qu'elle a abandonné le Journal télévisé du soir. Mais Ilham Alami, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, a vite fait de montrer une autre facette qui tranche certes avec l'information mais qui n'en demeure pas moins intéressante à plusieurs égards. Journaliste brillante, elle s'est avérée être aussi une actrice de talent. Sa prestation à ce niveau a été remarquable au point qu'on aurait pensé qu'elle est plutôt lauréate de l'ISADAC. Pourtant, à suivre son parcours, on n'aurait jamais parié qu'elle finirait comme journaliste, encore moins en tant qu’actrice.
Après son bac à 16 ans, comme elle était passionnée de chiffres et de théories, elle entreprend des études supérieures en maths-sup. Des études qu'il faut suivre pour devenir pilote de ligne, par exemple. C'est ce qu'elle voulait faire justement, mais un concours de circonstances a changé son itinéraire. "J'allais faire maths-sup, mais j'ai trouvé que c'était trop contraignant, trop dur. Je voulais être pilote de ligne. Aujourd'hui, c'est complètement autre chose", confie-t-elle. Et d'ajouter : "J’ai fait cependant une année en mathématiques avant d’intégrer l'ISCAE, parce que je n'arrive pas du tout à me décider sur ce que j'allais faire. Il faut dire que j'ai eu mon bac très jeune et j'étais vraiment perdue. Donc, j’ai fait des études de commerce et d'administration d'entreprise pour arriver à quelque chose mais un peu à contrecœur. Je voulais être artiste mais je ne savais pas comment m'y prendre. J'étais tiraillée, on me disait que j'avais du potentiel artistique et en même temps j'étais bonne dans les études", explique-t-elle. "Un dilemme quasi inextricable, voilà ce à quoi elle était confrontée. Elle avait tellement d'atouts qu'elle ne savait plus où donner de la tête. En fin de compte, c'est le journalisme qui allait l'attirer et là aussi c'était par pur hasard. «Je faisais des fiches de critique des films pour les journalistes. Un jour, un journaliste culturel me fait remarquer qu'il publie mes articles tels qu'ils sont et qu'il n'y a rien à y changer. Il me demande alors de faire des critiques directement en tant que journaliste", confie-t-elle.
Après cet épisode qui n'a pas duré longtemps, Ilham Alami va prendre un autre virage non sans réussite. Toujours à la télévision où elle a présenté des séries en tant que chef de production et scénariste. Décidément, elle possède plusieurs cordes à son arc.

Par Abdessalam Khatib
Samedi 7 Janvier 2012

Lu 1944 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs