Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Il y a des milliards d’années, la Terre avait peut-être deux lunes




Il y a des milliards d’années, la Terre avait peut-être deux lunes
Selon une théorie développée par un chercheur américain, la Terre avait peut-être deux lunes lors de sa formation. La plus petite serait alors entrée en collision avec la seconde, laissant seule la Lune que nous connaissons aujourd’hui.
Comment notre Lune s’est-elle formée ? C’est une question qui taraude depuis des dizaines d’années les astronomes qui ont depuis réussi à mettre au point une théorie relativement solide. D’après celle-ci, la Lune se serait formée suite à une collision entre la Terre et une autre planète surnommée Théia. Mais, et si la Lune n’avait pas été seule ? Et si notre planète avait également possédé une seconde lune?
C’est l’étonnante théorie que le professeur Erik Asphaug, de l’Université de Californie à Santa Cruz présentera en septembre prochain à une conférence de la Royal Society consacrée à la Lune. Mais le chercheur l’a dévoilée en avant-première dans une interview accordée au Sunday Times.
D’après lui, la Terre ne possédait donc pas une mais bien deux lunes qui se seraient formées en même temps entre 30 et 130 millions d’années après le Système solaire, soit il y a environ 4,6 milliards d’années. L’une d’elles aurait été petite, équivalant à peu près un tiers de la taille de l’autre.
Toutefois, seule l’une des deux aurait survécu. La petite elle, aurait été “rapidement” détruite, au bout de quelques millions d’années, lors d’une collision avec l’autre lune. “La seconde lune n’aurait duré que quelques millions d’années ; puis elle serait entrée en collision avec l’autre lune, pour laisser le corps gros et unique que nous connaissons”, a expliqué le Pr Asphaug.
Les lunes “auraient orbité autour de la Terre à la même vitesse et à la même distance et auraient été lentement aspirées jusqu’à ce qu’elles se cognent et s’unissent”, a t-il ajouté. La petite lune aurait alors complètement disparu au profit de l’autre, ou presque.
En effet, selon le scientifique, il resterait des traces de cet ancien corps dans le paysage lunaire qui montre notamment de nombreuses montagnes. Selon les hypothèses émises par les scientifiques, le système solaire interne aurait abrité jusqu’à 20 corps célestes au cours de ses jeunes années.
Puis divers processus et des collisions auraient réduit ce nombre à huit corps qui seraient ensuite devenus les planètes que nous connaissons aujourd’hui. Si les détails de la recherche du Pr Asphaug n’ont pas été dévoilés, la théorie n’apparait donc pas impossible mais reste largement à confirmer.

Maxisciences
Vendredi 12 Juillet 2013

Lu 449 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs